blank

Si l’on croit la candidate d’extrême droite à la présidentielle en France, Marine Le Pen, Habib Bourguiba avait interdit le port du voile en Algérie ! Au-delà de la confusion, un véritable acte de désinformation, puisque le défunt président tunisien qui avait tenu le pays d’une main de fer entre 1957 à 1987 n’a jamais interdit le voile dans la rue comme l’a prétendu Mme Le Pen.

Réagissant à la remarque de la Journaliste de France Inter, Léa Salamé, qui lui rappelle que l’interdiction du voile dans la rue ferait de la France, le seul pays à le faire dans le monde, la candidate de l’extrême droite rétorque en disant que «M. Bourguiba avait interdit le voile en Algérie».

Au-delà de la confusion entre la Tunisie et l’Algérie, les propos de Mme Le Pen sont susceptibles d’induire en erreur, puisque le voile n’a jamais été interdit dans la rue en Tunisie et cet argument ne peut en aucun cas servir de faire-valoir.

Cependant, il faut préciser que sous l’ère Bourguiba, trois circulaires avaient vu le jour en 1981, interdisant « la tenue confessionnelle » dans les établissements scolaires publics, dans les établissements primaires et secondaires, dans les écoles supérieures d’enseignement, les cités et les foyers universitaires et une quatrième en 1987, dans les l’administration et des établissements publics, mais aucunement dans la rue.

Article précédentChine : soumise à un confinement total rigoureux, la population de Shanghi extériorise sa détresse en criant (vidéo)
Article suivantGassama à propos des algériens : « S’ils gagnent, vous êtes un bon arbitre et s’ils perdent, vous êtes mauvais»,