CAN 2024 : L’Équipe d’Algérie, Prête à Détrôner les Titans Africains ?

0
CAN 2024 : L'equipe d'Algérie, Prête à Détrôner les Titans Africains ?

Algérie Foot: Le retour de l’Algérie sur la scène internationale du football africain est-il en marche ? Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’Équipe d’Algérie, semble bien décidé à insuffler un nouveau souffle à une équipe nationale en quête de renouveau. Alors que la Coupe d’Afrique des nations 2024 bat son plein en Côte d’Ivoire, les Algériens rêvent d’une nouvelle ère de succès. Mais pour cela, il faudra passer par la case « revanche ».

Un Retour aux Sources

L’Algérie, après avoir connu la gloire en 2019 en remportant la Coupe d’Afrique des nations, a connu une période de doutes et de désillusions. La campagne pour la Coupe du Monde 2022 s’est soldée par une élimination prématurée au stade des barrages face au Cameroun. Une déception qui a laissé des traces et mis en péril l’avenir de Djamel Belmadi à la tête de l’équipe nationale.

Cependant, le sélectionneur algérien a su réagir et relancer la machine. Comment ? En opérant un rajeunissement de l’effectif et en intégrant de jeunes talents prometteurs tels que Houssem Aouar, Ait Nouri, Fares Chaibi, et en donnant leur chance à des joueurs comme Anthony Mandrea, gardien du SM Caen. Les résultats ne se sont pas fait attendre, avec une série de 13 victoires, 4 matchs nuls et seulement 1 défaite lors des 18 derniers matchs, depuis la double confrontation avec le Cameroun.

La cerise sur le gâteau a été la victoire en déplacement contre le Sénégal, au Stade Abdoulaye Wade. Cette performance a renforcé la confiance de l’équipe nationale, qui aborde la CAN 2024 avec une dynamique positive.

L’Équilibre entre Expérience et Jeunesse

Djamel Belmadi a su trouver le juste équilibre entre expérience et jeunesse dans la composition de son équipe. Quatorze joueurs présents en 2021 sont de retour, aux côtés de vétérans tels que Riyad Mahrez, Islam Slimani, Ramy Bensebaini, Aïssa Mandi, et Ismaël Bennacer, qui fait son retour après plusieurs mois d’absence.

Le retour de Youssef Belaili, auteur de performances remarquables avec le MC Alger, leader du championnat algérien, a également été un atout majeur. Avec 10 buts et 8 passes décisives en 11 matchs, Belaili s’est imposé comme un élément clé de l’équipe nationale.

Le sélectionneur n’a pas hésité à faire appel à deux joueurs de l’USM Alger, Oussama Benbout et Zinedine Belaid, vainqueurs de la Coupe de la CAF et de la Supercoupe de la CAF. Cette diversité d’expérience et de talent renforce la cohésion de l’équipe.

Un Petit Bémol : le Forfait d’Amine Gouiri

Malheureusement, l’Algérie devra faire sans Amine Gouiri, qui aurait dû apporter sa jeunesse et son talent à l’équipe. Cependant, les Fennecs pourront compter sur Mouhamed Amoura, un joueur de 23 ans formé à l’ES Setif, qui a brillé avec l’Union SG en Belgique, inscrivant 17 buts et délivrant 3 passes décisives en 25 matchs.

Djamel Belmadi a salué le sérieux et l’état d’esprit exemplaire d’Amoura, en faisant un modèle pour les jeunes joueurs. Le sélectionneur semble avoir confiance en son effectif, même s’il préfère ne pas s’ériger en favori.

Des Ambitions Modestes, mais un Objectif Clair

Interrogé sur les équipes favorites pour remporter la Coupe d’Afrique, Djamel Belmadi préfère rester prudent. Il cite les habituels prétendants tels que l’Égypte, le Sénégal, le Maroc, la Tunisie, le Nigeria, et la Côte d’Ivoire, cette dernière ayant l’avantage de jouer à domicile.

Cependant, le sélectionneur refuse d’inscrire les Fennecs parmi les favoris. Après une année 2022 difficile marquée par l’élimination au premier tour de la CAN en tant que tenants du titre et la déception des barrages de la Coupe du Monde face au Cameroun, l’Algérie adopte une attitude humble : « Nous ne nous sommes pas qualifiés pour la Coupe du Monde, nous sommes sortis au premier tour de la dernière CAN, donc, de facto, nous ne sommes pas favoris. »

Malgré cette modestie affichée, l’objectif de l’Algérie reste clair : aller le plus loin possible et pourquoi pas remporter la CAN 2024. La compétition s’annonce féroce, mais les Fennecs sont déterminés à se battre pour atteindre leurs ambitions.

Un Groupe Difficile pour Commencer

La première étape de ce parcours sera de se mesurer au Burkina Faso, une équipe qui a déjà posé des problèmes à l’Algérie lors des éliminatoires de la Coupe du Monde. Ensuite, il s’agira de consolider les bases lors du premier tour, pour confirmer le retour en force de l’Algérie sur la scène du football africain.

La CAN 2024 est l’occasion pour l’Algérie de renouer avec le succès et de montrer au monde du football qu’elle est de retour en force. Djamel Belmadi et ses joueurs ont à cœur de réaliser de grandes performances et de raviver la fierté de tout un pays. Reste à savoir si cette équipe pourra surmonter les défis qui l’attendent et réaliser son rêve de gloire continentale. La réponse se trouve sur les terrains de la Côte d’Ivoire.

Article précédentYémen : l’Algérie dénonce les frappes américano-britanniques et appelle à la paix
Article suivantCAN 2023 : Algérie-Angola, le Match d’ouverture Qui Fait Vibrer Tout le Pays !