CHAN-(seniors/kata et kumité)

La sélection algérienne seniors de karaté (dames et hommes) a remporté treize médailles (3 or, 2 argent et 8 bronze) aux 13èmes Championnats d’Afrique des Nations (Kata/Kumité-Individuels et par équipes) qui ont pris fin samedi au Cap Town en Afrique du Sud.

La première consécration en vermeil est l’oeuvre de Djaffar Islam Mehdi en kata individuel, devant ses adversaires d’Egypte, du Maroc et du Botswana.

De son côté, Eldjou ilhem s’est illustrée en kumité individuel, remportant le titre de la catégorie (-55kg), en battant en finale une athlète tunisienne.
La 3e médaille d’or a été remportée par l’équipe féminine de kumité composée de Ilhem Eldjou, Chahrazed Zioui, Dyhia Chikhi, Nesrine Kherrar.

La moisson de la délégation algérienne ne s’est pas arrêtée à l’or, puisque les athlètes espoirs ont ajouté de l’argent et du bronze.

En kata individuel, Hadjsaid Kamelia a eu l’argent, derrière une athlète égyptienne, et devant celle du Cameroun et du Botswana. L’équipe féminine du kata, entraînée par Amar Lalam, a ajouté un autre titre de vice-champion d’Afrique, grâce à Kamelia Hadj Said, Selma Bedja et Yasmine Mouloud.

En kumité dames, Nesrine Kherrar s’est contentée de la bronze chez les -61 kg. Le titre est revenu au Sénégal, suivi la Tunisie.

Chez les garçons, les athlètes entraînés par l’ex-international Réda Benkaddour pour le kumité et Youcef Djaballah pour le kata, ont été moins heureux que leurs camarades filles.

En kumité individuel, cinq athlètes ont réussi à monter sur la 3e marche du podium. Il s’agit de Abdelkrim Bouamria (-60kg), Lyes Tidjani (-67kg), Abdelouahab Djerir (-75kg), Hassan Gueri (-84kg) et Missipsa Hamadini (+84kg), en plus de l’équipe de kumité, également médaillée de bronze.

L’équipe de kata composée de Islam Mehdi Djaffer, Abdelhamid Chaouche et Mohamed Ouchene ont clôturé la participation par une huitième médaille de bronze.

Outre l’Algérie, ces 13es championnats ont enregistré la présence de l’Afrique de sud, l’Angola, le Burundi, le Botswana, le Cameroun, la Cote d’ivoire, l’Egypte, le Gabon, Kenya, le Maroc, le Mozambique, Sénégal, la Tunisie, le Togo, Zimbabwe et Burkina Faso.

Le président de la Fédération algérienne de karaté (FAK), M. Aboubaker Mekhfi, n’a pas caché sa satisfaction pour les résultats et la bonne prestation de l’ensemble des athlètes.  » Je suis très content pour nos athlètes et nos jeunes entraîneurs. La formation de notre équipe de jeunes karatékas continue, et ces championnats n’étaient pas un objectif en soit », a déclaré à l’APS, M.Mekhfi.

Il a indiqué que ces joutes africaines ont permis de confirmer la progression constante des athlètes. « Le niveau était très élevé et ce n’était pas facile d’avoir une place parmi cette élite africaine. Nos athlètes progressent d’une compétition à une autre, grâce surtout à leur abnégation d’une part, et l’application des consignes de leurs staffs », a tenu à souligner le président.

Le groupe doit reprendre le chemin des tatamis, après son retour, en vue du Championnat Méditerranéen seniors programné en Turquie (3-8 septembre

2010), du Mondial seniors (Serbie 27-30 octobre 2010), et aussi des 10èmes Jeux Africains et Jeux Arabes, prévus en 2011.

Outre les résultats techniques réalisés obtenus au Cap Town, cinq arbitres algériens ont passé avec succès le grade continental, lors des examens qui ont précédé les compétitions.

Rappelons que la délégation algérienne qui est attendue pour la journée de mercredi, était composée de 18 athlètes et quatre entraîneurs nationaux.

APS

Originally posted 2010-08-09 10:40:14.