Le gouvernement compte dépasser le chiffre de 4,5 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures avant la fin de l’année en cours.  L’essentiel des produits exportés est dirigé vers les pays africains.

Le directeur général du commerce extérieur au ministère du Commerce, Khaled Bouchelaghem, a dit que son département s’attend à une augmentation des exportations hors hydrocarbures d’ici la fin de l’année. Celles-ci pourraient dépasser les 4,5 milliards de dollars avant la fin de l’année en cours, a-t-il expliqué sur les ondes de la radio nationale, précisant que ces exportations ont atteint les 2,4 milliards de dollars au cours des sept derniers mois.

Toujours selon la même source, il existe actuellement une tendance à la hausse du processus d’exportation, notamment vers les pays africains, qui a contribué à réduire le déficit de la balance commerciale.

Et d’ajouter que les données actuelles vont dans le sens d’un développement rapide de l’activité d’exportation hors hydrocarbures, appuyant son propos par une statistique démontrant que la valeur des produits exportés a augmenté de 108% par rapport à la même période de l’année dernière.

D’après M. Bouchelaghem , c’est les matériaux de construction qui ont connu un véritable boom à l’exportation, avec 450 millions de dollars, tandis que les exportations d’engrais ont augmenté de 67%, selon le même média.

Article précédentAccueil des athlètes algériens ayant participé aux jeux paralympiques / le ministre des Sports se dit « choqué »
Article suivantCongrès de l’UGTA: Plébiscité,Sidi-Saïd fait l’éloge du pouvoir