Conférence de l’EUCOCO : Solidarité et Détermination pour le Sahara Occidental

0
Conférence de l'EUCOCO : Solidarité et Détermination pour le Sahara Occidental

TOLEDE (Espagne) – La 47e conférence de la Coordination européenne pour le soutien et la solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO) s’ouvre dans un contexte particulier, alors que l’intensification du combat pour l’indépendance du Sahara occidental prend une ampleur sans précédent sur le terrain.

Cette rencontre, qui se tient à Tolède (Espagne) les vendredi et samedi, rassemble environ 300 participants venus de divers horizons pour renouveler leur soutien au peuple sahraoui, luttant contre une occupation qui perdure.

Un Soutien Renouvelé

Sous le slogan « L’indépendance est la seule solution », la 47e édition de l’EUCOCO offre une plateforme essentielle pour aborder plusieurs enjeux cruciaux. La consolidation de l’État sahraoui, la question des droits de l’Homme, et la bataille juridique contre le pillage des ressources naturelles sahraouies par l’occupant marocain sont au cœur des discussions. Les organisateurs de la conférence ont pour objectif de tracer les lignes de travail pour l’année 2024, d’analyser les défis qui se présentent au mouvement de solidarité avec le peuple sahraoui, et de réaffirmer leur engagement envers la cause sahraouie.

Parmi les participants, on trouve des représentants des gouvernements qui reconnaissent la République arabe sahraouie démocratique (RASD), des députés et élus européens, des organisations politiques et syndicales, des associations d’amitié avec le peuple sahraoui, des ONG, des juristes, et des personnalités du domaine de la culture. L’Algérie, un acteur majeur dans le soutien au peuple sahraoui, est également présente avec une délégation composée de membres des deux chambres du Parlement et des représentants de la communauté algérienne établie à l’étranger.

Un Héritage de Solidarité

La conférence de l’EUCOCO est l’une des réunions de solidarité avec le peuple sahraoui les plus importantes au monde. Elle a débuté en 1975, année du début du conflit au Sahara occidental, et se tient chaque année dans une ville européenne différente. Son objectif est de mettre en lumière la cause sahraouie et de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit effectif à l’autodétermination et à l’indépendance.

Cette année, la conférence intervient dans un contexte où la détermination du Front Polisario, le représentant légitime du peuple sahraoui, est plus forte que jamais. L’Armée populaire de libération sahraouie (APLS) intensifie le combat sur le terrain pour arracher l’indépendance du Sahara occidental, la dernière colonie en Afrique.

Lors d’une réunion présidée par le président sahraoui Brahim Ghali, l’État-major général de l’APLS a salué les opérations « spécifiques et croissantes » menées contre les forces d’occupation marocaines et l’efficacité de la guerre d’usure. La détermination du peuple sahraoui à arracher son indépendance est palpable, et la conférence de l’EUCOCO est un espace essentiel pour coordonner les efforts internationaux en faveur de cette cause.

Lutte Juridique pour les Ressources Naturelles

La conférence ne se contente pas de mobiliser la solidarité internationale, elle examine également la bataille juridique du peuple sahraoui contre le pillage de ses ressources naturelles par l’occupant marocain. En septembre 2021, le Tribunal de l’Union européenne (UE) a statué en faveur du Front Polisario, soutenant que l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc avait été conclu sans le consentement du peuple du Sahara occidental.

Face à cette décision, les Conseil et Commission européens ont introduit un recours en appel en décembre de la même année. Actuellement, cet accord, arrivé à terme en juillet dernier, est l’objet d’une procédure judiciaire devant la Cour de justice de l’UE (CJUE) pour éviter sa reconduction. Cette bataille devant les juridictions européennes est cruciale pour empêcher la poursuite du pillage des ressources sahraouies.

Une Opportunité Unique

La conférence de l’EUCOCO à Tolède est donc une opportunité unique pour coordonner les stratégies visant à mettre fin aux pratiques illégales et illégitimes liées à l’exploitation des ressources sahraouies. Le représentant du Front Polisario en Suisse et auprès de l’ONU et des organisations internationales à Genève, Oubi Bouchraya Bachir, a annoncé que la CJUE devrait rendre ses conclusions relatives aux accords d’association UE/Maroc, étendus illégalement au Sahara occidental occupé, le 21 mars 2024.

En conclusion, la 47e conférence de l’EUCOCO à Tolède représente un moment crucial pour la solidarité internationale envers le peuple sahraoui. Dans un contexte où la détermination sahraouie ne faiblit pas, cette réunion offre une occasion de renforcer le soutien en faveur de l’indépendance du Sahara occidental et de faire pression pour mettre fin au pillage des ressources naturelles de cette région. La solidarité internationale demeure un pilier essentiel dans la lutte pour la justice et l’autodétermination.

Article précédentYoucef Cherfa : Nouveau Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural – Une Mission à Hauts Enjeux
Article suivantRéunion du Gouvernement : L’Économie au Service des Citoyens