Confidentiel : l’Algérie n’a pas peur des sanctions de l’UE

0
Tebboune
Advertisement

Algerie Espagne: Un site Internet espagnol a commenté le nouveau document publié par l’Association des banques, qui confirme officiellement la rupture des relations commerciales entre les deux pays, en affirmant que l’ Algérie ne craint pas d’éventuelles sanctions de l’Union européenne.

un rapport du site Confidentiel intitulé « L’Algérie confirme par écrit qu’elle a coupé le commerce avec l’Espagne et ne craint pas les sanctions de Bruxelles » que l’Union européenne, sur laquelle le ministre des Affaires étrangères José Manuel Alparis s’est précipité pour faire pression sur l’Algérie, va ne rien faire la plupart du temps.

L’Espagne avait appelé la France et l’Italie à se solidariser avec elle contre l’Algérie, mais elle n’a pas fait la sourde oreille au vu des nouvelles excellentes relations qui lient les deux pays européens à l’Algérie à la lumière de la crise énergétique mondiale résultant de l’accord russo-ukrainien. guerre.

En quelques mois, l’Algérie est devenue le premier fournisseur de gaz de l’ Italie aux dépens de la Russie.Cette année, l’Algérie pompera plus de 25 milliards de mètres cubes de gaz via le gazoduc Trans-Med, qui a une capacité de 32 milliards de mètres cubes par an.

Le deuxième document publié par l’Association des banques, qui confirme la rupture des relations commerciales avec le pays européen, réfute le récit espagnol, qui parlait de l’annulation par l’Algérie de sa décision après le limogeage du ministre des Finances Abderrahmane Raouya, indiquant que la décision était prises unilatéralement par le ministre sans en référer au gouvernement.

Article précédentUn rapport révèle des détails passionnants sur l’implication de réseaux étrangers dans la contrebande de devises en provenance d’Algérie
Article suivantUn voyage gratuit en Turquie pour les lauréats du baccalauréat