Logement et nourriture. Ce sont ces deux secteurs qui occupent les premières loges dans les dépenses des Algériens, révèle une enquête de l’ONS rendue publique ces derniers jours.

Les résultats de cette enquête, menée en 2011, montrent que chaque ménage a dépensé 146.133 DA en moyenne durant cette année, soit 12.178 DA mensuellement pour assumer les frais et charges de son logement. Cela représente, en moyenne, 21% du budget global.

Sur la dépense annuelle globale en logement et charges (915,5 mds  DA), 361,7 mds reviennent aux 20% les plus aisés de la population, soit une part de 39,5%, alors que les 20% les plus défavorisés ne participent que pour 74,2 mds DA à la dépense globale du groupe, soit seulement 8,1%.

La part des loyers et charges dans la dépense des ménages reste « très  élevée » quel que soit le milieu de résidence, note l’enquête qui précise que quel que soit le sous-groupe de produits, la dépense augmente avec le niveau  de vie. Établissant une comparaison des dépenses globales annuelles en logements  et frais y afférents entre 2000 et 2011, l’ONS constate qu’elle étaient passées  de 207,6 mds DA en 2000 à 915,5 mds DA en 2011.

Plus insolite, l’enquête de l’Office national des statistiques révèle que l’habillement et les chaussures occupent un chapitre important dans les dépenses des ménages algériens.

Essaïd Wakli

Originally posted 2015-06-23 17:13:34.