inter
Complexe d’infériorité ou simple marginalisation ?

En effet, nos radios locales ne passent pas la musique « made in Alegria ». C’est un constat amer et désolant. On ne parle pas des tubes réchauffés et servis à outrance, comme ces chansons issues du terroir et qui ont bercé notre jeunesse à l’instar du chaâbi, andalous et autres raï, mais on parle de la nouvelle musique ou plutôt de la musique dite « jeune » comme : le rap, le rock, l’électro ou le R’n’B.

Les groupes locaux qui font ce genre de musique sont nombreux. On ne nie pas le fait qu’ils soient de temps à autre les hôtes de quelques émissions radios et que parfois ils ont l’antenne pour parler de leur passion et pour nous faire découvrir quelques uns de leurs titres. Le hic c’est qu’une fois l’artiste quitte le plateau, ces chansons aussi. Bizarre comme situation dans un pays où on a l’impression qu’on n’importe pas seulement de quoi manger, mais aussi de la « culture », comme si celle-ci n’existait pas chez nous !

L’antithèse se trouve indéniablement sur internet. Le fameux ‘’ myspace ‘’ pullule de jeunes artistes à la recherche de reconnaissance, où des fois le nombre de visites et d’écoutes atteignent des chiffres plus qu’honorables pour ces derniers. D’autres exemples aussi concrets nous viennent des radios étrangères : des titres de jeunes groupes algériens sont joués au Liban, en Espagne, en Australie, en Angleterre, en France, en Russie …mais ne passent quasiment pas sur nos radios ! Étonnant non ?

Autre facette de ce paradoxe, c’est le manque flagrant de chroniqueurs et de spécialistes ! Dans notre paysage radiophonique (et même télévisuel) tout le monde est beau tout le monde est gentil. Et tout chanteur est artiste. Et tout artiste est BON, à tel point que le mauvais n’a pas de place alors qu’il est roi, et personne ne dira le contraire.

FADA VEX
Rappeur, fondateur du groupe T.O.X

Originally posted 2009-08-22 17:26:44.

Article précédentMétéo / forte hausse des températures dans plusieurs wilayas du sud
Article suivant« L’Attentat » / un roman de Yasmina Khadra, adapté en série par Netflix