L’Institut Pasteur d’Algérie a annoncé, ce lundi 3 mai 2021, avoir détecté six cas du variant indien de la Covid-19 en Algérie. 37 autres cas du variant Britannique ont également été détectés.

« Il a été procédé, pour la première fois, à la détection de six cas du variant indien (B.1.617), dans la wilaya de Tipaza, indique l’institut pasteur dans un communiqué ce lundi.

« Ce variant détecté en Algérie est de sous-type 2, qui comporte des différences par rapport au mutant hybride circulant actuellement en Inde (Absence de la mutation E484K) ». La souche détectée est classée par l’OMS comme « variant à suivre », après les variants dits « préoccupants», à l’instar des variants Britannique, Sud-Africain et Brésiliens.

Et d’ajouter que « dans le cadre des activités de séquençage relatives à la surveillance des variants du virus SARS-CoV-2, menées par l’Institut Pasteur d’Algérie sur les prélèvements reçus des différentes wilayas du pays, il a été procédé ce jour 03 mai 2021, à la détection de 37 nouveaux cas du variant Britannique (B.1.1.7), répartis comme suit :

23 cas à Alger, cinq cas à Blida, trois à Bejaia, un cas à Constantine, un cas à Médéa, un cas à Mila et trois cas à M’sila ».

Le nombre total de cas confirmés du variant britannique, depuis le 25 février 2021, s’élève ainsi à 180 cas, précise la même source, ajoutant qu’ « aucun cas du variant nigérian (B.1.525), n’a été détecté à la date de rédaction de ce communiqué ».