match Algérie-Cameroun

Algerie Foot: Il semble que l’enjeu du match entre l’Algérie et le Cameroun ait commencé à prendre des tournures inattendues, notamment en ce qui concerne le contexte de la nomination de l’arbitre gambien Bakary Gassama, qui, selon les hypothèses de plusieurs médias, était un complot à mettre en œuvre un « complot » ignoble contre l’équipe nationale algérienne.

Un reportage détaillé de « El Watan-dz » a révélé des détails passionnants sur l’enjeu du match Algérie-Cameroun, relatant les raisons du « complot » ourdi contre l’équipe nationale algérienne, et qui était à l’origine de la nomination de l’arbitre gambien Bakari Gassama.

Le même site a basé son rapport sur un entretien qu’il a eu avec un ancien arbitre international algérien qui a refusé d’être nommé, qui est parti d’un point intéressant de l’affaire, en interrogeant les personnes à l’origine de la nomination de l’arbitre Gassama, pour gérer la réunion du L’équipe nationale algérienne et son rival camerounais.

Les arbitres Maie et Chung jouent un rôle déterminant dans la réalisation de la «conspiration».

L’ancien arbitre international algérien a indiqué que l’ancien arbitre international seychellois Eddie Maye, responsable de la commission des arbitres de la CAF, et son collègue, l’ancien arbitre international mauricien Lim Kye Chung, qui supervise la formation des arbitres « CAF » et « FIFA », sont à l’origine de la nomination de Gassama pour gérer le match Algérie-Cameroun.

Dans son entretien avec El Watan-dz, le porte-parole s’est interrogé sur le rôle que les arbitres Maye et son collègue Chung auraient pu jouer pour éviter ce scandale d’arbitrage, dans lequel Gassama a « massacre » les camarades de Mahrez et a contribué à leur refuser un visa pour rejoindre le Mondial. Tasse.

Le porte-parole a noté que les arbitres susmentionnés se sont précipités pour désigner Gassama pour gérer la confrontation, puisque le premier est le chef de la commission d’arbitrage de la CAF, et le second est l’entraîneur des arbitres de la CAF et de la FIFA, soulignant qu’ils sont chargés de sélectionner le arbitres des matches de qualification pour la Coupe du monde sur le continent africain.

L’ancien arbitre international algérien n’a pas nié que la commission d’arbitrage de la FIFA est le décideur final pour la sélection des arbitres pour les éliminatoires de la finale de la Coupe du monde, mais il a répété que les arbitres Eddie Maye et Lim Kee Chung sont ceux qui proposent les noms.

Le « complot » de la nomination de Gassama a eu lieu au Cameroun

Le rapport du site Web susmentionné a révélé des faits choquants et retentissants concernant le lieu et l’heure du complot contre l’équipe nationale algérienne, et la nomination de l’arbitre gambien Bakary Gassama comme outil pour mettre en œuvre le « massacre » d’arbitrage dans le match Algérie-Cameroun.

Continuant à révéler le complot de la nomination de Gassama pour gérer la rencontre du bataillon « Desert Warriors » et de son invité le bataillon « Untamed Lions », une source du comité d’arbitrage africain, dirigé par l’arbitre seychien Eddie Maye, a confirmé que l’affaire avait pris place au Cameroun.

La même source a révélé que le « complot » de la nomination de Gassama s’est déroulé au Cameroun, en marge de l’arrêt des activités de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021.

L’auteur du reportage sur le site « El Watan-dz » a mentionné que l’arbitre seychian, Eddie Maye, était constamment en visite en Algérie, pour superviser les cours des arbitres, et qu’il était « choyé » dans tous les sens du terme, selon les témoignages de nombreux dirigeants qui ont suivi ces cours.

Malgré tout ce qui précède, une enquête indépendante serait la mieux placée pour révéler la véracité de ces propos, qu’il s’agisse de ce qu’a dit l’ ancien arbitre international algérien , qui a refusé de citer son nom, ou de ce qu’a affirmé la source au sein du tribunal arbitral africain. dirigé par l’arbitre Eddie Maye, selon Ce qui a été indiqué dans la conclusion du rapport du site Web « El Watan-dz ».

Article précédentL’entraîneur zambien révèle un nouveau scandale pour la Fédération camerounaise de football
Article suivantIl a qualifié Belmadi de terroriste : le journal camerounais Actu Cameroun présente des excuses