Algérie Cameroun

Algerie Foot: samedi, le site du réseau RMC a commenté le communiqué de la Fédération algérienne de football concernant la réponse de son homologue international, la FIFA, concernant la réclamation qui lui a été soumise concernant le match opposant l’Algérie au Cameroun.

Et le site du réseau « RMC » a conclu qu’il va de soi que la Fédération internationale de football (FIFA) a rejeté la demande algérienne de rejouer le match Algérie-Cameroun, sur la base du contenu du communiqué de la Fédération algérienne.

La source précédente ajoutait que le résultat de la confrontation du bataillon « Desert Warriors » et de son hôte, le bataillon « Untamed Lions », qui s’est disputé fin mars dernier, pour la dernière manche des éliminatoires de la Coupe du monde, est enfin réglé. en faveur de l’équipe camerounaise.

Le site Internet du RMC indiquait, et par ce qu’il ressortait du contenu du même communiqué, que l’instance internationale n’avait pas expliqué officiellement les raisons de sa conviction que le dossier FAF n’était pas assez solide pour se reconstituer.

La FIFA n’a trouvé aucune preuve convaincante condamnant l’arbitre gambien Barkari Gassama et prouvant son implication dans la manipulation du résultat du match Algérie-Cameroun, ce qui a conduit à sa décision de ne pas répéter la confrontation, selon le précédent rapport du site internet.

La décision de l’Association internationale de football, le manque de preuves condamnant l’arbitre Gassama, qui a conduit à l’échec de re-match, contrairement à ce que de nombreux supporters algériens, qui ont manifesté devant le siège de la « FIFA » mercredi soir dernier en Suisse , selon le site internet du réseau « RMC ».

Dans le cadre de la possibilité de ne pas rejouer la confrontation, de nombreux médias algériens ont expliqué que le mot «nous regrettons» inclus dans le communiqué de la Fédération algérienne de football, est une preuve claire et explicite que la «FIFA» a rejeté la demande de rejouer le match. entre l’Algérie et le Cameroun.

Par le biais de publications sur ses propres comptes, sur diverses plateformes de médias sociaux, le commentateur algérien Hafeez Darraji a attaqué la Fédération algérienne du jeu, l’accusant de manipuler les sentiments des Algériens.

Draghi a fondé son propos sur la manipulation de « Fav » avec les sentiments des Algériens, sur le contenu du communiqué, qui publiait une petite partie du discours de la « FIFA », alors que la partie la plus importante était réservée, selon ses publications.

Le commentateur du réseau « Bein Sport » a révélé que la réponse de la FIFA à la reconfrontation était attendue, car le contenu du dossier de protestation « FAF » était vide de toute preuve condamnant l’arbitre Bakari Gasama.

Article précédentSur la base du mot « nous regrettons » inclus dans le communiqué de la FAF, la FIFA a-t-elle décidé de ne pas répéter le match ?
Article suivantLe réseau « Bein Sport » étourdit les Algériens qui espèrent rejouer le match Algérie-Cameroun