Des négociation algéro-italiens sur la construction automobile

0
construction automobile
Advertisement

Algerie: Lundi, le Premier ministre Ayman Benabderrahmane a appelé les concessionnaires italiens à investir en Algérie dans le domaine de la construction automobile.

Cela ressort d’un discours qu’il a prononcé lors de l’ouverture du Forum économique algéro-italien , au Centre international de conférences d’Alger.

Ben Abderrahmane a appelé les opérateurs économiques algériens et italiens à « relever le défi, en poussant le partenariat économique bilatéral vers un horizon plus large ».

Il a souligné que « les entreprises italiennes travailleront fortement avec leurs homologues algériennes, à travers de nouvelles incitations et orientations, pour exploiter toutes les opportunités disponibles pour créer des partenariats ambitieux ».

Il a ajouté que les institutions italiennes « ont de nombreuses opportunités d’investissement en Algérie », notamment dans les secteurs de l’agriculture, des mines, du tourisme et de l’industrie.

Ben Abderrahmane a évoqué l’ambition de l’Algérie de parvenir à une « véritable industrie » dans le domaine de la construction automobile, compte tenu de ses facteurs de succès, notamment l’augmentation du taux d’intégration, le transfert de technologie et le développement de la manutention.

Il a souligné que le gouvernement accorde une « attention particulière » au secteur industriel, car il cherche à porter sa contribution au produit intérieur brut à plus de 15% au cours des deux prochaines années au lieu de 7% actuellement.

Il a souligné l’exploitation des nombreuses opportunités offertes par le secteur pour doubler l’implantation des petites et moyennes entreprises, ainsi que des petites et émergentes entreprises.

Il est à noter que l’ouverture du Forum économique algéro-italien s’est déroulée sous la coprésidence du Premier ministre Ayman Ben Abderrahmane et du Premier ministre italien Mario Draghi, en présence des membres des gouvernements des deux pays.

Plus de 500 hommes d’affaires, dont 180 Italiens, participeront à ce forum qui se tient en marge du quatrième sommet gouvernemental algéro-italien.

Article précédentUne société russe refuse d’investir dans le projet de gazoduc Nigeria-Maroc
Article suivantUne Croisière exceptionnelle pour les Algériens bloqués à Alicante en Espagne