ministere justice

Le ministère de la Justice a dévoilé le dimanche 28 février 2021, le nombre total et définitif des détenus du mouvement populaire concerné par la grâce présidentielle.

Le ministère a indiqué dans un communiqué que les meures de grâce décidée par le président abdelmadjid tebboune  au profit les détenus ont touché 59 détenus, et ce, « à l’issue des procédures judiciaires ».

Dans ce communiqué, il a été précisé que le chef de l’État avait bien dit lors de son discours du 18 février, à « l’occasion de la journée du chahid et de la commémoration de 2e anniversaire du hirak » que quelque 55 ou 60 détenus bénéficient de cette mesure de grâce.

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a recensé jusqu’à mercredi 24 février une trentaine de détenus d’opinion encore en prison, de meme le président de la LADDH Nourredine Benissad n’était pas en mesure de préciser le nombre de détenus ayant bénéficié de la grâce présidentielle.

 

L’ONU exerce des pressions sur l’Algérie

Michelle bachelet, le haute-commissaire les Nations unies aux droits de l’homme, a appelé, ce vendredi, le gouvernement algérien à libérer tous les détenus d’opinions, arrêtées pour avoir participé aux manifestations pacifiques du hirak.

Présentant son rapport sur le situation globale les droits de l’homme dans le monde, mme bachelet a rappelé que les manifestations se poursuivent dans plusieurs provinces en Algérie pour marquer l’anniversaire de mouvement du hirak.

De plus il a souligné que « de véritables élections démocratiques reflétant la volonté populaire son essentielles pour garantir la légitimité de l’autorité les gouvernements et la confiance de peuple ». Dans son rapport présenté dans le cadre de la 46e session de conseil les droits de l’homme de l’ONU, le haut-commissaire les Nations unies aux droits de l’homme a passé en revue la situation les droits de l’homme dans une soixantaine de pays dans le monde.

Article précédentFLN : « la droite française est bête et méchante. Elle est colonialiste dans l’âme »
Article suivantEn Birmanie /la police tire à balles réelles sur les manifestants