Devises/ L’euro et le dollar à l’assaut du dinar

0
Advertisement

L’euro repart à la hausse sur le marché parallèle après la relative accalmie de ces dernières semaines. Son cours atteint les 180 DA. Idem pour le Dollar coté à 159 DA.

Il semblerait que l’effet d’annonce recherché par le gouvernement concernant le déterrement du dossier des bureaux de change a fini par se dissiper laissant place aux «traders autodidactes»  de la «bourse» du square Port Saïd qui ont fait grimper les taux de change à de très hauts niveaux.

Les mesures gouvernementales visant à enrayer le phénomène du marché noir des devises ont fini par produire un effet contraire à celui attendu. Mauvais calculs dus à l’incompétence ou acte délibéré ? Telles sont les interrogations qui tourmentent les observateurs depuis des décennies.

En effet, la Banque d’Algérie a annoncé, en grandes pompes, l’ouverture de bureaux de change devant, en théorie, enrayer le marchés parallèle de devises. La réalité est toute autre. Le texte publié au journal officiel était décevant tant il reproduisait en toutes lettres le contenu de l’ancien texte régissant cette pratique. De la poudre aux yeux, voila comment a été perçu ce texte par les barons du marché parallèle des devises.

Ces bureaux de change ne font que racheter les devises aux non-résidents en Algérie à des taux inférieurs à ceux pratiqués dans la «bourse du square Port Saïd» renforçant par là même, la capacité de spéculation de ces cambistes « clandestins » dont les taux sont nettement plus attractifs.

En plus de ces fausses mesures du gouvernement, s’ajoute une conjoncture marquée par l’approche de la saison des grandes vacances et celle du pèlerinage, durant lesquels s’envolent les taux de change.

M. Mansour

 

Article précédentTizi-Ouzou / durcissement des mesures de restriction dans plusieurs communes
Article suivantL’association de Schwarzenegger prend ses quartiers à Oran