Des cours de soutien à la télévision. C’est une des mesures que compte prendre le gouvernement algérien pour lutter contre les inégalités devant la réussite scolaire. Ces programmes de soutien devraient être diffusés à partir de janvier sur la chaîne 5.

Les autorités veulent faire en sorte que tous les élèves algériens aient les mêmes chances de réussites aux examens. Si certains d’entre eux ont souvent recourt aux soutien scolaire, d’autres, de parents moins aisés, ne peuvent se permettre un paiement mensuel de quelques milliers de dinars. Ces derniers partent, par conséquent, moins avantagés que les premiers.

C’est pour cela que le gouvernement a pensé y remédier grâce à des programmes télévisuels de cours de soutien. Un accord a été signé aujourd’hui, au siège de l’APS, en présence de la Ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit, du ministre de la Communication, Hamid Grine ainsi que du directeur de l’ENTV, Tewfik Khelladi, le recteur de l’université de la formation continue (UFC), Ahmed Chaâlal et le directeur par intérim de l’Office national d’enseignement et de formation à distance (ONEFD), Abdelaziz Kara (ces trois derniers étant les signataires de l’accord).

L’accord en question prévoit la diffusion sur la chaîne 5 (Coran) de la télévision nationale d’un programme hebdomadaire de trois heures pour chacune des classes d’examen. La diffusion débutera au mois de janvier prochain. Les horaires choisis sont ceux durant lesquels les élèves n’ont pas cours. Ces programmes seront donc diffusés les samedi et mardi, de 19 h 30 à 20 h 30 et le vendredi de 8 h 30 à 9 h 30. La Ministre de l’éducation a évoqué, lors de son intervention, «l’égalité d’accès au savoir».

Elyas Nour  

Originally posted 2014-11-16 16:11:32.

Article précédentLe ministre des Affaires étrangères qatari à Medelci : «Arrêtez de défendre la Syrie parce que votre tour viendra»
Article suivantInnovation / Un Algérien invente le téléviseur à écran recto-verso