Une infirmière de l’hôpital Mustapha Bacha a été arrêtée par la police pour son implication dans un trafic de nouveaux nés enlevés et transférés à l’étranger.

Le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed a ordonné la mise sous mandat de dépôt de cette infirmière âgée d’une trentaine d’années. Selon des sources concordantes, les enquêteurs ont  pu découvrir que la mise en cause faisait passer clandestinement ces nouveaux nés en Tunisie en contrepartie de sommes d’argent.

Les investigations sont toujours en cours pour déterminer l’implication d’autres personnes dans ce trafic qui semblent s’appuyer sur un réseau bien rodé.