Un rassemblement de citoyens contre une attribution « injuste » des logements sociaux a viré à l’émeute, ce mardi en milieu de journée dans la ville de Tiaret, située à moins de 300 km d’Alger. 

Des habitants de la wilaya se sont regroupés mardi matin, aux alentours de 11 heures, devant la daïra de la wilaya de Tiaret. La police est intervenue durant le rassemblement et la manifestation a ensuite dégénéré en émeute. Les participants font état d’une dizaine de blessés et d’une vingtaine de personnes souffrant des suites de l’exposition aux gaz lacrymogènes utilisés par les forces de l’ordre.

Menés par le collectif des Indignés de Tiaret, des citoyens de la wilaya sont venus protester contre la dernière liste d’attribution des logements sociaux qu’ils jugent «injuste». Monsieur Anane, militant du collectif des Indignés de Tiaret, explique que «des gens qui ne sont même pas de la wilaya ont bénéficié de logements sociaux», alors que des habitants de longue date ne se sont vus octroyer aucun logement. Lui-même, âgé de 46 ans et père de trois ans, attend depuis 1997 d’être logé dans le parc public.

Par ailleurs, rappelons qu’à cause de la multiplication des affaires de corruption en matière d’attribution de logements sociaux, le nouveau code communal a retiré aux maires la prérogative d’établir la liste des bénéficiaires des programmes de logements publiques. Depuis 2011 ce sont donc les daïras qui sont chargées de cette tâche.

Originally posted 2013-05-14 17:55:58.

Article précédentMédias / les autorités algériennes retirent l’accréditation à la chaîne France 24
Article suivantFaune et flore/ Élaboration d’une liste des espèces menacée d’extinction en Algérie