Pour donner un exemple de pays pétroliers loin d’être des pays riches, le prince héritier du trône d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane (MBS), cite l’Algérie.

Dans une interview accordée à la chaîne saoudienne d’information « Al Arabya News ». MBS a cité un certain nombre de pays pétroliers qui ne sont pas forcément riches. Parmi les pays cités, on retrouve l’Algérie, l’Irak, mais également son pays l’Arabie Saoudite.

« Nous sommes un pays pétrolier, pas un pays riche. », a-t-il dit, ajoutant que « L’Algérie et l’Irak sont des pays producteurs de pétrole. Sont-ils des pays riches? Un pays est riche comparativement aux revenus économiques ou aux revenus par rapport à la taille de la population ».

Ainsi selon le prince héritier, l’Arabie Saoudite « était un pays riche dans les années 70 et 80 quand elle avait une population plus petite et beaucoup de pétrole ».

« Si nous ne maintenons pas nos économies et distribuons nos outils chaque jour, nous serons transformés en un pays plus pauvre, mais nous devons sortir de cette impasse », a-t-il expliqué.

En parlant de ses priorités, MBS a insisté sur le fait d’avoir « un financement stable, solide, durable ou non épuisé ». « Sinon, nous serons dans une situation assez difficile où nous ne pourrons pas créer de croissance » a-t-il ajouté.