Erdogan dénonce les actions contre Gaza comme un « massacre » et appelle à éviter les sanctions collectives

0
Erdogan dénonce les actions contre Gaza comme un

Turquie – Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a vivement critiqué les actions menées contre Gaza, qualifiant toute guerre basée sur la coupure de l’eau, de l’électricité, la destruction des infrastructures, des lieux de culte et des écoles de « massacre ».

Dans un discours prononcé lors d’une réunion de son parti au Parlement, Erdogan a fait référence aux attaques israéliennes sur la bande de Gaza, qui ont entraîné d’importants dégâts et des souffrances pour la population civile.

Le président turc critique les actes visant Gaza

Erdogan a fermement condamné les actions visant Gaza, soulignant que la destruction de l’infrastructure, des écoles, des lieux de culte, des routes, ainsi que la coupure de l’eau et de l’électricité, équivalent à un « massacre ». Cette déclaration intervient alors que la situation à Gaza suscite de vives préoccupations à l’échelle internationale.

Erdogan a également souligné que les actes de guerre ne devraient pas être tolérés, en particulier lorsqu’ils touchent la population civile et les infrastructures vitales. Il a appelé la communauté internationale à réagir de manière appropriée pour mettre fin à ces agressions.

Appel à éviter les sanctions collectives

Le président turc a exhorté la communauté internationale à éviter les sanctions collectives contre le peuple palestinien, y compris la coupure de l’aide humanitaire. Il a insisté sur la nécessité de cibler les responsables des actions destructrices plutôt que de pénaliser l’ensemble de la population.

Erdogan a également souligné qu’Israël devrait tenir compte des conséquences de ses actions et éviter de se comporter comme une organisation plutôt qu’un État souverain. Il a mis en garde contre les répercussions potentielles d’une telle attitude.

La Turquie prête à prendre des mesures pour mettre fin à la crise

En conclusion, Erdogan a réaffirmé la volonté de la Turquie de prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à la spirale de violence qui sévit dans la région. Il a exprimé sa disponibilité à agir en tant que médiateur et à favoriser un règlement équitable pour la situation actuelle.

Cette déclaration du président turc souligne l’importance de trouver des solutions pacifiques pour résoudre les conflits et de protéger les populations civiles vulnérables prises au milieu de crises régionales.

Article précédentAppel à l’utilisation des missiles « Jour du Jugement » pour effacer Gaza : La députée israélienne provoque l’inquiétude mondiale
Article suivantL’Algérie prépare son essor dans le football international : Des stades de niveau international en perspective