Louisa Hanoune

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, s’est interrogée sur la capacité du président de la République à évaluer la situation du pays, soulignant un parfait déphasage du discours adressé à la nation  à l’occasion du 54e anniversaire de la fête de l’Indépendance par rapport à la réalité.

Louisa Hanoune est revenue, hier dimanche, lors de l’ouverture de la session ordinaire du bureau politique de son parti, à Alger, sur le problème de la vacance du pouvoir pour s’interroger sur la capacité réelle du président de la République à évaluer la situation difficile que traverse le pays et surtout à comprendre les manœuvres qui se trament dans les coulisses.

La SG du PT s’est également interrogée sur l’inertie du premier magistrat face à des cas d’injustices flagrants à l’image de «l’emprisonnement arbitraire du général Ben Hadid». A ce sujet, elle s’est interrogée si le président cautionnait de tels dérapages.

Pour Mme Hanoune, la lettre adressée par le président de la République au peuple algérien «correspond plutôt au contexte de l’Algérie d’avant 2014».

Elle a par ailleurs affirmé que les acquis politiques et socio-économiques, dont la lettre a fait l’éloge, ont été tous remis en cause à la faveur des nouvelles lois adoptées après l’élection de 2014.

Massi M.  

 

Originally posted 2016-07-11 16:05:31.

Article précédent200 000 visas schengen au profit des Algériens
Article suivantRevue de presse. Victoire de l’Algérie : Pourquoi une telle ferveur en France ?