L’avocat et défenseur des droits de l’homme en Algérie, Ali Yahia Abdennour, a rendu l’âme ce dimanche à l’âge de 100 ans.

Né le 18 janvier 1921 à Aït Yahia, dans la wilaya de Tizi Ouzou, Ali Yahia Abdennour était le doyen des défenseurs des droits de l‘homme en Algérie.

Ali Yahia Abdennour a milité au sein du mouvement national avant de rejoindre le FLN en 1955.

Assigné à résidence de 1957 à 1960. L’homme prendra la direction de l’UGTA en 1961.

Il distinguera ensuite par son long parcours en tant que défenseur des droits de l’homme notamment durant les années 1990.

En 2011, il a pris part à l’appel de la Coordination nationale pour changement et la démocratie (CNCD). L’une des dernières déclarations remonte au 10 décembre 2019 .