Finale de la Ligue des champions de la CAF au Maroc. L’Egyptien Al-Ahly décide de ne pas jouer le match

    0
    Al-Ahly
    Advertisement

    Afrik Foot: Le club égyptien d’Al-Ahly a décidé, dimanche, de disputer le match de finale de la Ligue des champions « dans n’importe quel stade du continent africain », au moment où il confirmait sa poursuite du recours au Tribunal international du sport, concernant l’engagement de la Confédération du football africain « CAF » à tenir le match à Casablanca, malgré la qualification de l’équipe marocaine du Wydad pour le championnat continental le plus en vue au niveau des clubs.

    Al-Ahly , tenant du titre ces deux dernières années, a imposé un match nul 2-2 à son hôte l’ES Sétif lors du match retour de la demi-finale, après avoir remporté le match aller au Caire 4-0, et rejoint le Wydad en finale. match final.

    une déclaration du club, après une réunion de son conseil d’administration, a déclaré qu’il avait été décidé de jouer le dernier match de la Ligue des champions dans n’importe quel stade du continent africain, sur la base de la valeur du club d’Al-Ahly et de son histoire. . A noter que le club n’a reçu aucune correspondance de la « CAF » à ce sujet jusqu’à présent.

    La déclaration a confirmé l’adhésion d’Al-Ahly à ses droits légitimes d’exiger de l’Union africaine qu’elle mette en place de nombreux contrôles pour la tenue du match afin d’assurer un niveau minimum de justice entre les deux équipes en lice, d’autant plus que ce match sert de titre principal au plus grand et compétitions africaines les plus importantes.

    Al-Ahly a annoncé, dimanche dernier, avoir appelé l’Union africaine à organiser le dernier match de la Ligue des champions africaine dans un stade neutre, pointant du doigt l’application du principe d’égalité des chances.

    Il a souligné que « le recours au Tribunal International du Sport dans cette crise est venu comme une escalade de la position du club sur les aspects négatifs constatés dans les compétitions africaines, au premier rang desquels l’absence de normes régissant le processus d’organisation pendant longtemps, avant que le club demandé dans sa plainte une décision urgente sur la crise du stade final avant la date prévue, Et établir la justice en tenant la rencontre dans un stade neutre, ou en reportant le même match jusqu’à ce que l’affaire soit tranchée conformément au règlement et impose l’égalité et respecte le principe de l’égalité des chances entre les deux équipes en compétition.

    La star égyptienne du football et ancien club d’Al-Ahly, Mohamed Aboutrika, a demandé à la direction du club de se retirer de la finale de la Ligue des champions africaine, qui se tiendra au Wydad Casablanca au stade Mohamed V de Casablanca, au Maroc.

    Article précédentAlgerie: Le ministère de l’Industrie lance l’importation de lignes de production renouvelées et des exonérations douanières.
    Article suivantLe Mali annonce son retrait de l’alliance du Sahel dirigée par la France (document)