blank

Selon Nacera Moussaoui, directrice des Systèmes de paie à la Direction générale du budget, relevant du ministère des Finances le versement des salaires selon la nouvelle grille indiciaire se fera à partir du 1er mai avec un effet rétroactif.  

Intervenant sur les ondes de la radio Jil FM, elle a expliqué que cette augmentation salariale concerne quelque 2,7 millions de salariés et agents retraités et qu’elle sera versée dès le 1er mai, avec un effet rétroactif sur le mois de mars.

Toujours selon la même source, 360 000 salariés sont supportés par les augmentations dirigées vers les groupes régionaux « le budget de la commune et de la wilaya ». Soulignant que le budget de l’État supporte les augmentations destinées aux employés des communes financièrement déficitaires.

Et d’ajouter que l’impact financier de ces augmentations conjugué à celui de la réduction des taxes sur le revenu total pour la caisse de l’État est estimé à 400 milliards de dinars par an.

Cela dit, plusieurs syndicats sont montés au créneau pour demander de vraies mesures à même de relever le pouvoir d’achat des fonctionnaires, estimant que celles prises dernièrement par les pouvoirs publics sont insignifiantes.

Article précédentIncident de Bouira : l’imam présente ses excuses aux habitants de M’Chedallah (vidéo)
Article suivantSurréaliste ! : Une voiture tentant de percuter des lycéens à Birkhadem (vidéo)