Football: Al-Ahly Club pince le Marocain Lakjaa avec un plan de 06 revendications

    0
    Al-Ahly Club
    Advertisement

    maroc Foot: La direction du club égyptien d’Al-Ahly a élaboré un plan pour faire barrage aux plans du président de la Fédération marocaine de football , fouzi lekjaa , qui a remporté la bataille en coulisses sous la forme du CAF, en tenant la finale de la compétition de la Ligue Africaine des Champions au Maroc.

    Plusieurs médias avaient condamné fouzi lekjaa et l’avaient accusé d’exercer de terribles pressions sur le bureau exécutif de la Confédération africaine de football, afin d’établir la scène finale de la compétition continentale au Maroc, ce qui a suscité une grande colère au sein du club égyptien d’Al-Ahly et ses fans.

    Après que plusieurs médias ont annoncé que le club d’Al-Ahly prévoyait de se retirer du match final de la Ligue des champions africaine, la direction de l’équipe égyptienne a reflété toutes les attentes, et il semble qu’elle envisage de gagner le conflit sur le terrain, après la victoire de fouzi lekjaa dans les coulisses.

    La direction de l’équipe égyptienne a fixé 06 demandes adressées à la Confédération africaine du jeu, afin de remplacer le principe de parité, qui leur a été retiré dans l’affaire de la détermination du stade pour le match final, selon ce qui était indiqué dans une déclaration publiée sur le compte officiel de l’équipe égyptienne sur la plateforme Twitter.

    La direction du club d’Al-Ahly a demandé à l’autorité de la « CAF » de déterminer les critères de tenue du dernier match de la compétition continentale, de clarifier la capacité du stade et d’allouer 50% de ses tribunes aux supporters du gardien Ahmed El-Shennawy. compagnons, en application du principe d’égalité entre les deux équipes.

    Dans ce contexte, la direction du club égyptien a confirmé qu’elle prendra en charge tous les frais de billets de catégories et de diplômes, y compris ceux alloués à la cabine principale.

    L’administration elle-même a souligné que la moitié de la capacité du stade devrait être réservée à ses supporters, et que la Commission africaine le confirme aux autorités chargées d’organiser la scène finale de la compétition de la « Ligue des champions ».

    Dans le contexte de parler des supporters, la direction du club d’Al-Ahly a demandé que tous ses supporters obtiennent des visas pour se rendre au Maroc, et que la réponse ne dépasse pas 72 heures faute de temps, après avoir souligné qu’on leur avait donné la moitié du capacité des tribunes du stade.

    Dans sa demande à la CAF, l’autorité égyptienne a souligné que cette dernière devrait insister sur le fait que le comité d’organisation du match final adhère à l’application des règlements des Fédérations Africaine et Internationale, afin d’éviter tout impact sur les performances de tous les joueurs sur le terrain.

    La demande égyptienne a souligné la nomination d’une équipe d’arbitrage compétente pour gérer la rencontre, et qu’aucun d’entre eux ne devrait être un arbitre dont la performance a causé une crise ou une protestation à « K » concernant toute compétition continentale, selon ce qui était indiqué dans le même communiqué. .

    La direction de l’équipe égyptienne insiste pour confier la gestion de la technologie des arbitres assistants VAR à des arbitres du continent européen, comme cela s’est produit lors des matches de barrage des éliminatoires africains pour la finale de la Coupe du monde Qatar 2022.

    Le plan du club égyptien d’Al-Ahly est venu de confirmer que le match final se jouera le 30 de ce mois, contre le club marocain du Wydad Casablanca, au stade Mohammed V au Maroc, malgré la confirmation de l’administration qu’elle n’a reçu aucune correspondance du CAF le confirmant, jusqu’à l’achèvement de la rédaction de sa déclaration.

    Article précédentAlgérie-Cameroun : la FAF publie un nouveau communiqué
    Article suivantFootball: Rigobert Song provoque l’équipe nationale algérienne en couvrant le massacre de Gassama