La Russie compte plonger la Finlande dans le noir, à partir de demain samedi, en représailles à la demande expresse formulée par cette dernière pour rejoindre l’OTAN.  

La Russie a décidé de suspendre ses livraisons d’électricité à Helsinki en réponse à l’enthousiasme affiché par les autorités finlandaises pour rejoindre l’OTAN « sans délai ».

La Russie sera “obligée de prendre des mesures réciproques, militaro-techniques et autres, afin de mettre fin aux menaces à sa sécurité nationale”, en cas d’adhésion de la Finlande à l’Organisation du traité de l’Atlantique nord, a affirmé la diplomatie russe jeudi.

De son côté, l’opérateur du réseau électrique finlandais a assuré pouvoir se passer des importations de courant venues de Russie. “Nous étions préparés à cela et ce ne sera pas difficile. On peut gérer avec un peu plus d’importations de Suède et de Norvège”, a déclaré vendredi à l’AFP Timo Kaukonen, un responsable des opérations de l’opérateur Fingrid.

Article précédentPalestine : l’armée sioniste s’acharne sur la dépouille Shireen Abu Akleh (vidéo)
Article suivantDepuis Ankara : le président Tebboune évoque l’initiative de rassemblement