Forum de Stockholm| Le Premier ministre présente l’expérience de l’Algérie dans la lutte contre le virus Corona

0
Forum de Stockholm
Advertisement

Les travaux de la rencontre internationale de haut niveau sur l’environnement « Stockholm + 50 » se poursuivent, à laquelle participera le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, représentant le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Aujourd’hui, vendredi, et lors de la deuxième journée du forum organisé par la capitale suédoise, Stockholm, le Premier ministre a présenté l’expérience algérienne pour faire face à la pandémie de Corona et à ses effets.

Benabderrahmane a déclaré lors – du deuxième dialogue de leadership de la réunion de Stockholm sur « la réalisation d’une reprise durable et globale pour tous de la pandémie de coronavirus » – que « l’Algérie, sous la direction du président de la République, a fait d’énormes efforts, y compris son partie financière, pour assurer le bien-être social et les services de base au profit de ses citoyens. » .

Il a ajouté : « C’est grâce à son souci de fournir des services médicaux et une assistance sociale, qui ont été adaptés au cours des deux dernières années, en tenant compte des mesures préventives contre le virus Corona ».

Il a poursuivi: « L’Algérie s’est également engagée à atteindre plus de justice sociale et à éliminer les disparités en investissant dans des projets audacieux pour améliorer le niveau de développement des régions qui nécessitent un soutien spécifique ».

Le ministre a souligné l’ensemble des mesures prises par le gouvernement algérien pour faire face aux défis posés par la pandémie, qui ont permis de limiter la propagation du virus « et d’atténuer les effets négatifs des diverses activités économiques sur l’environnement ».

Aïmene Benabderrahmane a expliqué que « ce type d’expérience a conduit à penser à généraliser ces procédures, en tenant compte des spécificités de chaque secteur ».

Le ministre a expliqué le travail des autorités algériennes en disant: «La technologie, en particulier les techniques de réunion et de travail à distance, a été mise à profit pour permettre aux différents départements ministériels, aux services de tutelle, aux administrations locales et aux institutions des secteurs public et privé, de maintenir le rythme de leur travail, assurer la continuité de leurs services et maintenir la pérennité de leurs activités économiques.

Il a ajouté : « Ces mesures et mesures ont conduit à la préservation du niveau de vie du citoyen grâce à la préservation des ressources de subsistance et des emplois au niveau des administrations publiques et des entreprises économiques.

Elle a également permis une baisse sans précédent des émissions de gaz à effet de serre, notamment celles prélevées sur le secteur des transports, grâce à une baisse significative de la mobilité, notamment au sein des zones urbaines », ajoute le Premier ministre.

Article précédentFinance: Banque Nationale d’Algérie : Des prêts pour effectuer le Hajj
Article suivantEn raison de son refus de payer leurs frais, l’équipe juridique représentant Haftar devant les tribunaux américains s’est retirée