L’Algérie salue la décision de prolonger l’armistice entre les deux parties au conflit au Yémen

0
conflit au Yémen
Advertisement

L’Algérie a exprimé sa satisfaction que le gouvernement yéménite et les Houthis soient parvenus à un accord pour prolonger la trêve humanitaire de deux mois supplémentaires au Yémen, et s’est félicitée de la poursuite du cessez-le-feu.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, publié aujourd’hui, vendredi, l’Algérie a appelé toutes les parties à poursuivre le dialogue pour parvenir à un armistice permanent qui conduise à une solution permanente.

L’Algérie a réitéré, ajoute le communiqué, son soutien à tous les efforts visant à trouver un règlement pacifique de la crise qui bénéficierait au peuple frère yéménite et à la région dans la sécurité, la paix et la stabilité.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que cette étape contribuerait à unifier les pays arabes face aux défis existentiels imposés par la situation actuelle.

hier, jeudi, les Nations unies ont annoncé que les deux parties belligérantes au Yémen étaient parvenues à un accord pour prolonger l’armistice entre elles.

« Je voudrais annoncer que les deux parties au conflit ont accepté une proposition des Nations unies visant à prolonger l’armistice entre elles pour deux mois supplémentaires », a déclaré l’envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, Hans Grandborg, dans un communiqué.

Les agences de secours des parties belligérantes au Yémen avaient exhorté les deux parties à prolonger la trêve, qui a largement tenu au cours de la dernière période, affirmant qu’elle avait apporté des avantages humanitaires.

L’un des points de discorde est le siège continu des Houthis de Taiz, la troisième plus grande ville du Yémen.

Article précédentVente de billets pour le match Algérie-Ouganda.. La direction du complexe olympique Mohamed Boudiaf publie un communiqué
Article suivantCommuniqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale concernant le match Algérie-Ouganda