Pour contraindre l’Algérie, le Maroc et la Tunisie à « mieux coopérer en matière de lutte contre l’immigration clandestine », la France s’apprête à restreindre la délivrance des visas pour les citoyens de ces trois pays.

Si l’on croit ce qui a été rapporté par la radio Europe 1, cette mesure vise à « inciter les trois pays du Maghreb à mieux coopérer en matière de lutte contre l’immigration clandestine en acceptant d’accueillir plus facilement leurs ressortissants en situation irrégulière en France ».

« Le taux de délivrance des laissez-passer consulaires, qui permettent à la France d’expulser les ressortissants de ces trois pays, se situent toujours autour de 50%. L’Algérie, le Maroc et la Tunisie refusent, en moyenne, le retour sur leur territoire d’un ressortissant sur deux que la France souhaite éloigner. Pour inciter les pays du Maghreb à mieux coopérer, le président (français Emmanuel Macron, ndlr) envisage de restreindre la délivrance de visas pour ces pays », a indiqué la même source.

Ainsi selon Europe 1, les flux migratoires sont en train de repartir à la hausse. « Attaqué par la droite et l’extrême droite sur sa politique migratoire, Emmanuel Macron a l’intention d’être plus ferme, notamment sur les expulsions des étrangers en situation irrégulière.

Article précédentVéhicules de moins de trois ans / importation autorisé par la LFC complémentaire
Article suivantIls lui reprochent des propos racistes visant la Kabylie et la langue amazigh / des avocats estent Bengrina en justice