France – Maroc : Stéphane Séjourné, Le Nouveau Ministre des Affaires Étrangères Qui Fait Trembler Mohammed VI

0
France – Maroc : Stéphane Séjourné, Le Nouveau Ministre des Affaires Étrangères Qui Fait Trembler Mohammed VI

La nomination de Stéphane Séjourné en tant que ministre des Affaires étrangères en France a déclenché une onde de critiques et d’inquiétudes à Rabat. Dans un contexte déjà tendu entre les deux pays, cette décision pourrait bien aggraver la situation. Retour sur les raisons de cette inquiétude et sur les enjeux diplomatiques qui se profilent entre la France et le Maroc.

Les Relations Fraîches entre Rabat et Paris

Les relations entre le Maroc et la France connaissent actuellement une période de froid qui semble s’éterniser. Deux principaux facteurs ont contribué à cette tension palpable : l’affaire Pegasus et la question du Sahara occidental.

L’affaire Pegasus a éclaté au grand jour lorsque les services marocains ont été accusés d’espionnage du téléphone du président français via le logiciel israélien Pegasus. Un scandale qui a provoqué des remous diplomatiques importants et a ébranlé la confiance mutuelle entre les deux pays.

D’autre part, la France a refusé de céder aux pressions marocaines pour reconnaître la « marocanité » du Sahara occidental, une région disputée depuis des décennies. Cette position française a alimenté les tensions, et le Maroc a réagi en rappelant son ambassadeur à Paris, laissant les relations diplomatiques en suspens pendant près de dix mois en 2023.

Les Épisodes de Tensions

En juin 2023, l’écrivain marocain proche du palais royal, Tahar Ben Djelloun, a révélé publiquement que le président français Emmanuel Macron avait « manqué de respect » au roi Mohamed VI lors d’une discussion sur l’affaire Pegasus. Cette déclaration a exacerbé les relations déjà tendues entre les deux capitales.

Cependant, en octobre 2023, l’annonce de la nomination de Samira Sitail comme ambassadrice du Maroc à Paris avait laissé entrevoir un possible réchauffement des relations bilatérales. Cette nomination avait été perçue comme un signe positif, une lueur d’espoir dans le conflit diplomatique.

Le Remaniement Gouvernemental Français

Cependant, l’espoir d’une amélioration des relations entre la France et le Maroc semble désormais s’estomper, en grande partie en raison du récent remaniement gouvernemental en France, effectué le 12 janvier 2024.

La nomination de Stéphane Séjourné en tant que ministre des Affaires étrangères a particulièrement retenu l’attention des commentateurs marocains. Stéphane Séjourné est largement connu pour son rôle dans l’adoption par le Parlement européen de deux résolutions critiques envers le Maroc en janvier et février 2023.

La première résolution, votée le 19 janvier 2023, critiquait les atteintes à la liberté de la presse au Maroc, tandis que la seconde, adoptée le 16 février, condamnait le Maroc pour son implication présumée dans le scandale de corruption de députés européens dévoilé en décembre 2022 par la justice belge.

L’Implication de Stéphane Séjourné dans les Résolutions Anti-Maroc

Les journaux marocains unanimes rappellent le rôle de Stéphane Séjourné dans l’adoption de ces résolutions défavorables au Maroc au Parlement européen. Les députés européens du parti Renaissance d’Emmanuel Macron ont voté en faveur de ces résolutions, qui étaient portées par le groupe Renew, présidé par Stéphane Séjourné.

L’ancien diplomate marocain Ahmed Faouzi a accusé Stéphane Séjourné d’avoir utilisé le groupe Renew « pour contrer les intérêts du Maroc à partir du Parlement européen » et d’être « le maître de cérémonie pour monter le PE contre le royaume ».

Le journal Tel Quel qualifie Stéphane Séjourné d’ « architecte des deux résolutions » anti-Maroc au Parlement européen et s’interroge sur l’impact de sa nomination en tant que ministre des Affaires étrangères sur les relations entre le Maroc et la France.

Les Enjeux Diplomatiques à Venir

Le remaniement gouvernemental en France, en particulier la nomination de Stéphane Séjourné, crée un nouveau défi diplomatique entre les deux pays. Le Maroc regarde désormais attentivement les actions futures du nouveau ministre des Affaires étrangères.

Il est clair que les relations entre la France et le Maroc sont à un moment charnière, et les actes de Stéphane Séjourné seront scrutés de près. Sa première visite hors de l’UE, en particulier, déterminera les priorités de la France vis-à-vis du Maghreb.

Quoi qu’il en soit, Stéphane Séjourné porte avec lui le poids de ses actions passées, perçues comme hostiles au Maroc. Il devra faire preuve de diplomatie et de tact pour rétablir la confiance et favoriser un éventuel rapprochement entre les deux nations.

La nomination de Stéphane Séjourné comme ministre des Affaires étrangères en France suscite des inquiétudes légitimes au Maroc. Les relations déjà tendues entre les deux pays pourraient se compliquer davantage, laissant entrevoir un avenir diplomatique incertain. Le Maroc attend désormais de voir comment Stéphane Séjourné exercera sa nouvelle fonction et s’il sera en mesure de contribuer à un apaisement des tensions bilatérales.

Article précédentLa Vente Choc de l’OM : Frank McCourt Accélère le Processus de Cession !
Article suivantUn Cadeau Fiscal Inattendu : Des Algériens en France Parmi les Bénéficiaires du Virement d’Impôts