L’ancien président français Nicolas Sarkozy a été condamné par la justice française à un an de prison ferme par pour “financement illégal de campagne” dans l’affaire des dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012.

La peine sera aménagée en détention à domicile sous surveillance électronique, a signifié le tribunal correctionnel de Paris, mais le mis en cause compte faire appel, selon l’avocat de la défense.

Il s’agit de la deuxième condamnation pour Nicolas Sarkozy qui avait été condamné le 1er mars denier à trois ans de prison (dont un an ferme). Il était poursuivi pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite « des écoutes ».

Article précédent10 ans après la charte de Bouteflika/ La paix et la réconciliation se font toujours désirer
Article suivantEducation nationale/ Déficit de 14 000 à 20 000 enseignants par an