sous-marin israélien

Un sous-marin de l’armée israélienne s’est fait pourchasser par les forces navales algériennes. Le submersible qui accomplissait, vraisemblablement, une opération de collecte de renseignements a été contraint à faire surface et à l’abandonner sa mission.   

Selon le site internet spécialisé MenaDefense, l’incident s’est produit deux jours avant l’exercice Radaa 2021, mené par la marine algérienne en orannie à partir du 29 septembre dernier.

Les forces navales ont donc repéré et traquer ce sous-marin israélien de classe Dolphin, a rapporté la même source, précisant que l’appareil ennemi a été contraint de quitter la zone et à faire surface dans les eaux internationales à cinq kilomètres au Nord du bâtiment de projection le « Kalaat Ben Abbès », en « montrer une posture neutre », afin d’ « éviter de se faire détruire ».

Concernant le motif de cette intrusion, MenaDefense a expliqué qu’il s’agit très probablement d’une opération de « collecte d’informations techniques ».

Le Dolphin était donc à la recherche de la « signature acoustique indiquant l’ouverture des rappes de missiles et enregistrer le son de la routine de préparation de tir et de tir », des submersibles Algériens qui devaient tirer des missiles lors des manœuvres militaires Radaa 2021.