La tombe du moudjahid, Messaoud Zeghar, également connu sous le mon de Rachid Casa,  a été profanée ce vendredi par des inconnus. « Un acte odieux », a écrit la commune d’El Eulma, dans la wilaya de Sétif sur sa page Facebook.

« Cet acte odieux a visé l’un des symboles de la ville et de la patrie», ajoute le communiqué tout en exprimant le souhait des habitants de cette ville de voir les auteurs de cette profanation sévèrement punis.

  D’origine modeste, Messaoud Zeghar était issu d’une famille de commerçants près de Sétif. L’homme avait participé à la guerre de libération et était proche du père des services secrets algériens Abdelhafid Boussouf.

À l’indépendance, il s’était lancé dans les affaires où il avait fort bien réussi. Il possédait de gros intérêts aux États-Unis et était en relation avec les plus hautes personnalités du monde des affaires et de la politique.