France : un opposant tunisien dénonce le « traitement indigne » des migrants

    0

    L’opposant tunisien Mustafa Ben Jaafar a interpellé, vendredi dans une lettre, le président Nicolas Sarkozy sur le « traitement indigne » réservé aux migrants tunisiens en France et appelé à revoir la coopération avec la Tunisie nouvelle. « Je suis venu spécialement de Tunis ce matin pour déposer une lettre adressée à M. le président de la République française pour poser la question du traitement injuste et indigne des immigrants tunisiens », a expliqué M. Ben Jaafar à des journalistes venus assister à la remise de cette lettre à l’Elysée.

    Le leader du Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDTL) a dit avoir demandé à Nicolas Sarkozy « à ce qu’un traitement plus humain soit accordé à ces migrants », compte tenu de la transition démocratique en Tunisie.

    Depuis la fuite du président Ben Ali en janvier, plus de 20.000 Tunisiens ont gagné l’île italienne de Lampedusa pour se rendre, pour la plupart, en France. Mais le gouvernement français a adopté une politique de fermeté, multipliant depuis deux semaines les opérations policières et les reconduites aux frontières. « Moi, ce que je vois sur les écrans, j’en suis offusqué, je pense que tout le peuple tunisien est très touché par cette manière de traiter les Tunisiens qui ne sont ni des criminels, ni des terroristes », a déclaré M. Ben Jaafar, 71 ans. « Ce n’est pas toute la Tunisie qui est en train de déferler sur la France », a estimé cet opposant de longue date au président Ben Ali, qui pourrait se présenter à la présidentielle prévue après l’élection le 24 juillet d’une Assemblée constituante.

    La France pourrait ainsi aider ces migrants tunisiens en leur donnant « une formation » pour qu’en cas de retour dans leur pays, « ils ne rentrent pas comme ils sont venus », a-t-il suggéré, reprenant une proposition de l’opposition socialiste française et d’ONG. Le secrétaire général du FDTL a dit aussi qu’il espérait qu’à terme « un nouveau partenariat sera fondé avec les pays amis, et en premier lieu avec la France ».


    RAF

    Article précédentBasket-ball/Championnat arabe des Nations: l’Algérie 4e, après sa défaite devant le Maroc (63-74)
    Article suivantZiani à propos d’Halilhodzic : « Qu’il s’occupe de son travail et qu’il arrête de critiquer constamment les autres »