Il a été condamné à de la prison avec sursis / Saïd Boudour libre

0
Saïd Boudour
Advertisement

Le juge du tribunal de Fellaoucen à Oran a prononcé l’acquittement pour Saïd Boudour l’accusation de « diffamation » et de « chantage »  et a été condamné à une peine de deux mois de prison avec sursis pour l’accusation d’« atteinte à corps constitué ». Le journaliste sera libéré ce soir.

Le lanceur d’alertes Noureddine Tounsi a lui aussi été acquitté de l’accusation de « chantage ». Il restera, cependant, en détention dans le cadre d’une autre affaire.

Article précédentPlainte contre Naïma Salhi / l’instruction relancée après plusieurs mois de blocage
Article suivantMétro : début en octobre des travaux d’extension de la ligne Haï El Badr-El Harrach