La légende de la boxe algérienne Loucif Hamani a rendu l’âme hier mardi, dans un hôpital parisien après avoir combattu la maladie durant de longues années. Le double champion d’Afrique s’est éteint à l’âge de 71 ans.  

La cérémonie d’inhumation aura lieu les jours prochains dans son village natal à Igoufaf, commune d’Aït Yahia dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Le boxeur avait décroché le titre de champion d’Afrique des Super Welters ABU à deux reprises en 1976 et 1977.

En 1985, Hamani mit fin a sa carrière professionnelle, après 27 combats, dont 24 gagnés et 03 perdus, et un palmarès de 07 fois champion d’Algérie, champion maghrébin, médaillé d’or aux jeux africains et aux jeux méditerranéens et deux fois champion d’Afrique. En 2005, il reçoit le Gant d’or d’Afrique « pour l’ensemble de sa carrière ».