Ces derniers temps, on a tous eu vent des histoires de certains membres de  notre diaspora bloqués dans des aéroports étrangers à cause de la fermeture des frontières. Kamel est l’un d’eux, sauf que ce dernier n’est pas bloqué à l’étranger, mais à l’intérieur de la zone de transit de l’aéroport d’Alger !     

« Je suis un Algérien avec passeport en cours de validité, un test PCR négatif et une autorisation d’entrée délivrée par une ambassade d’Algérie à l’étranger. J’ai voyagé, mais en arrivant en Algérie, on ne m’a pas laissé sortir. Je suis bloqué dans la zone de transit au niveau de l’aéroport Houari Boumediene », a rapporté le site internet Visa-Algérie citant l’homme cet algérien qui s’est présenté sous un nom d’emprunt.

Travaillant à l’étranger, il a pu obtenir une autorisation pour rentrer en Algérie. Une fois arrivé, on lui a signifié que son autorisation n’est pas valable. Pis encore, on lui a interdit de reprendre un vol pour repartir, a précisé la même source.

Kamel a expliqué qu’il n’est pas le seul algérien à être retenu dans la zone de transit de l’aéroport d’Alger. Selon lui, ils sont cinq ou six à être dans la même situation.

« Je n’avais aucune information avant d’embarquer et je me retrouve bloqué à l’aéroport de mon propre pays et chaque fois, je vois passer plusieurs nationalités au niveau de la zone de transit », a-t-il déploré

Article précédentPalestine / le bilan des victimes s’alourdit
Article suivantBouteflika vs DRS : qui aura le dernier mot ?