algerie telecom

Algérie Télécom promet à ses abonnés des interventions nocturnes de ses équipes de fonctionnement pour réparer les pannes et les problèmes techniques qui surviennent régulièrement dans notre pays. C’est le Président directeur général d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, qui l’annonce : prochainement, Algérie-Télécom va procéder à la modification du mode de fonctionnement des équipes de maintenance en vue de prolonger leurs horaires d’intervention. Les techniciens de maintenance « travailleront  dorénavant toute la semaine jusqu’à une heure tardive (23h00) ». 

Le PDG d’Algérie Télécom a indiqué que la plupart des réclamations émises par les clients ne peuvent être réglées, car les clients sont dans la majorité des cas, dans l’incapacité de recevoir ces équipes de maintenance à cause de l’incompatibilité des horaires de travail et de l’indisponibilité des usagers au moment où ces équipes de maintenance arrivent sur place.

Cette mesure est, selon lui, déjà en vigueur dans la capitale depuis quelques jours en attendant sa généralisation, en 2016, à travers l’ensemble du territoire national. C »est une démarche, certes, fort louable que vient d’initier ici Algérie Télécom. Mais qu’en sera-t-il de sa concrétisation sur le terrain ? Pourra-t-on vraiment appeler les services d’Algérie Télécom à 22H35 par exemple et trouver quelqu’un au bout du fil pour nous expliquer que notre problème sera pris en charge en précisant les délais et l’heure exacte de l’intervention ?

Pour pouvoir émettre une réclamation, il faut d’abord avoir une ligne et pour avoir une ligne téléphonique ou souscrire à un abonnement internet, il faut, malheureusement, encore s’armer de patience dans notre pays notamment au niveau des grandes villes comme l’Algérie. Les délais d’attente peuvent dépasser quelques fois les 12 mois et les services d’accueil dans les structures de proximité d’Algérie Télécom sont réputés pour leur sens du mépris du citoyen provoquant souvent des crises de colère chez ces derniers qui finissent dans la majorité des cas par des échanges d’insultes et, souvent, des bagarres.

La structure d’Algérie Télécom de la commune de Chéraga est un modèle en la matière. Les citoyens de cette ville se plaignent des prestations de cette agence qui les malmènent à chaque fois. De nombreux usagers rencontrent toutes les difficultés du monde en sollicitant les services de maintenance de cette succursale d’Algérie-Télécom. Plusieurs témoignages concordants déplorent les lenteurs des services techniques qui mettent 14 mois pour intervenir sur une panne signalée plus de 8 fois. Une situation rocambolesque qui témoigne de l’ampleur inquiétante des dysfonctionnements d’Algérie-Télécom.

Massi M. 

Originally posted 2015-12-23 14:35:06.

Article précédentVidéo. Des militants agressés dans un meeting pro Bouteflika à Paris
Article suivant180 mille inscrits pour 150 mille logements : qui seront les heureux élus sélectionnés par l’AADL ?