Une manifestation pour la libération du militant et activiste Yacine Zaïd, arrêté et tabassé par la police en début de semaine, a eu lieu dans la matinée d’hier (jeudi 04 octobre) devant le Ministère de la Justice à El Biar (Alger).

Manifestation pour la libération de Y. Zaïd devant le ministère de la justice / algerie-focus.com

La manifestation a débuté vers  10h00 avec le rassemblement de quelques dizaines de personnes dont la majorité était des militants du Mouvement de la jeunesse indépendante pour le changement (MJIC) ainsi que du Réseau de défense des libertés et de la dignité (RDLD).

Les services de police étaient déjà présents sur les lieux avant même le début de la manifestation pour encadrer les militants.

« Yacine risque jusqu’à 5 ans de prison pour outrage mais il avait un témoin avec lui pour plaider son innocence, donc on est confiant », explique Abdou, du MJIC, à algerie-focus.com. Les manifestants étaient là pour réclamer la libération de Yacine Zaïd. « On est là pour Yacine, ni plus ni moins » crie un militant, présent sur place.

« Mon arrestation a failli virer au kidnapping si ce n’était l’intervention des militants qui ont vu la scène », raconte Kader Fares Affak du RDLD. La manifestation qui a duré un peu plus d’une heure s’es globalement bien déroulée mis à par quelques altercations, sans violence, avec les services de police.

Les militants ont continué leur mouvement de soutien dans l’après-midi, devant le bureau de l’ONU, à Alger. Ils ont également décidé de se rendre à Ouargla le lundi 08 octobre, le jour de comparution de Yacine Zaïd, devant la justice.

Rappelons que l’avocate de M. Zaïd, Maître Dalida Kaci compte porter plainte contre la DGSN pour maltraitance, avec pour preuve un certificat médical faisant foi des violences subies.

Abdelatif Chaoui

Article précédentAlliance Assurances améliore ses performances
Article suivantVidéo. Le dernier clip du rappeur La Fouine, tourné à Alger, enflamme le web