L’ancien patron de la Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, comparait ce jeudi devant le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed. Le mis en cause est poursuivi dans plusieurs affaires de corruption, dont la plus importante est celle du rachat de la raffinerie d’Augusta en Italie.

Ould Kaddour devra donc répondre aux questions du juge à propos de cette raffinerie qui a couté à l’État un milliard de dollars, ont rapporté plusieurs médias, précisant que l’ancien patron de la Sonatrach qui était en fuite avant d’être livré le 4 aout dernier aux autorités algériennes par leurs homologues émiratis est également accusé dans d’autres affaires liées au gaspillage de l’argent public, l’abus de pouvoir et l’octroi d’indus privilèges.

Article précédentRabah Madjer nommé « ambassadeur de bonne volonté » de l’Unesco
Article suivantFLN / les antagonistes de Baadji forcent l’accès au siège du parti à Hydra est declanchent une rixe (vidéo)