Belkacem Zeghmati

Belkacem Zeghmati a évoqué l’affaire des bracelets électroniques pour dire que c’est un «rêve qui s’est évaporé pour cause de problèmes techniques qui ont empêché la concrétisation de projet».  

Intervenant à l’assemblée populaire nationale ce jeudi, le ministre de la Justice a déploré la concrétisation de ce projet, tout en rappelant que l’affaire se trouve actuellement entre les mains de la justice. L’ex-ministre de la Justice Tayeb Louh est le principal accusé dans cette affaire.

Il convient de souligner qu’une enquête, diligentée récemment par les services de la police judiciaire a aboutie à l’inculpation de Louh, le directeur chargé de la modernisation au ministère de la Justice, de l’époque, ainsi que plusieurs anciens hauts responsables au ministère de la Justice.

L’affaire tourne autour de l’acquisition d’un matériel surfacturé et non conforme aux normes internationales.

Article précédentAlgérie-Tunisie : Farouk Chili annonce La liaison ferroviaire entre les deux pays
Article suivantBlida / il décède après avoir été percuté par un train