La Banque mondiale place le Maroc dans la case rouge

    0
    Roi du Maroc Mohammed VI

    Dans son dernier rapport, la Banque mondiale a classé le Royaume du Maroc dans la liste des pays de la zone rouge, qui connaissent une forte hausse des prix alimentaires.

    L’organisme international, le système Makhzen , a mis en garde contre la persistance de taux d’inflation élevés dans presque tous les pays à revenu faible et intermédiaire, selon ce qui a été rapporté par le site Internet marocain Hespress.

    Selon la même source, la Banque mondiale a confirmé que les prix intérieurs des denrées alimentaires augmentent à l’échelle mondiale, ce qui a affecté les prix des denrées alimentaires sur le marché marocain.

    La Banque mondiale a révélé que l’inflation alimentaire au Maroc a connu une hausse record, passant de 4,3 % en janvier 2022 à 14,4 % en novembre de la même année.

    Selon le dernier classement du même organisme international, le Royaume du Maroc a été placé dans la liste des pays de la zone rouge qui ont connu une forte hausse des prix, comprise entre 5 et 30 %.

    Plusieurs villes marocaines ont connu de grandes manifestations contre la vague de la vie chère et les prix élevés des matières premières et du carburant, en plus de la détérioration du pouvoir d’achat de la classe ouvrière.

    Les prix élevés des denrées alimentaires et du carburant ont également suscité de vives critiques à l’encontre du Premier ministre, Aziz Akhannouch, qui possède l’une des plus importantes sociétés de distribution de carburant au Maroc, selon ce qui avait été précédemment rapporté par le site Internet américain Al-Hurra TV.

    Les taux de pauvreté ont augmenté au Royaume du Maroc, après la détérioration des conditions de vie, au milieu des accusations portées par le gouvernement marocain contre les partis de gauche qui, selon lui, tentaient de semer le chaos au Maroc.

    Article précédentÉtats unis – Algérie : la secrétaire d’État adjointe aux affaires des organisations internationales en visite à Alger
    Article suivantAir Algérie: Fluctuation des vols entre l’Algérie et la France