La Cour internationale d’arbitrage du sport a choqué une équipe qui s’est vu refuser la participation à la Coupe du monde Qatar

    0
    Cour internationale d'arbitrage du sport

    Football: La Cour Internationale d’Arbitrage du Sport a pris une décision choquante concernant l’appel d’une fédération qui lui a interdit de participer à la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au Qatar, en plus de lui interdire de participer à une compétition continentale.

    Le Tribunal arbitral international du sport a rejeté le recours que lui avait soumis la fédération russe de football contre les deux décisions rendues par la Fédération internationale et son homologue européen pour le jeu le plus populaire au monde, contre l’équipe nationale et les clubs russes.

    Le tribunal du TAS n’a pas retenu l’appel de la Fédération de Russie, contre la décision de l’instance internationale « FIFA », qui a interdit à son équipe nationale de participer à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022.

    Le même tribunal a également rejeté l’appel contre la décision de l’Union européenne pour le même match, qui a suspendu la participation de l’équipe nationale russe à la compétition « Euro », ainsi qu’à la compétition de la Ligue européenne des Nations, pour une durée indéterminée.

    Le recours soumis au Tribunal arbitral international du sport ne s’est pas limité à la Fédération de Russie du jeu, si bien que quatre clubs russes ont franchi le pas, à savoir les équipes du Zenit Saint-Pétersbourg, du Dynamo Moscou, du CSKA Moscou et de Sotchi.

    Les quatre clubs susmentionnés ont déposé un recours devant le tribunal suisse de Lucerne, s’opposant dans son contenu à la décision de l’instance « UEFA » qui a suspendu sa participation aux compétitions de la Ligue des champions, de la Ligue Europa et de la Ligue de conférence européenne.

    Dans son rejet de l’appel russe, le Tribunal arbitral du sport a déclaré dans un communiqué publié aujourd’hui, vendredi sur son site officiel, que l’Association internationale de football et son homologue européenne n’avaient pas outrepassé leurs pouvoirs en décidant de suspendre la participation russe.

    Dans sa déclaration, le tribunal du TAS a ajouté que les Fédérations internationale et européenne avaient pris la bonne décision de suspendre la participation russe aux manifestations mondiales et continentales , en réponse à la poursuite de la guerre russe contre son voisin l’Ukraine.

    Et la déclaration du Tribunal international lui-même a ajouté que la poursuite de la guerre russo-ukrainienne jusqu’à présent a créé des conditions sans précédent et jusque-là inconnues sur le continent européen , auxquelles la FIFA et l’UEFA ont dû réagir.

    Article précédentLa « FAF » dévoile les raisons de l’importante visite du président de la « CAF » en Algérie
    Article suivantSanté: Les infections au Corona en Algérie continuent d’augmenter