La DGSN a décidé de faciliter un peu plus la circulation des voyageurs dans les aéroports. Après la suppression de la fiche de renseignements, la police va arrêter la reconnaissance des bagages sur le tarmac et la fouille manuelle.

La DGSN annonce ce mardi 10 juin la suppression de plusieurs mesures de sécurité appliquées dans les aéroports algériens. Parmi elles, l’annulation de la procédure d’identification des bagages sur piste de décollage ou encore la fin de l’inspection manuelle des bagages faite avant de monter dans l’avion par les policiers. Des contrôles qui ralentissent les voyageurs avant de prendre leur avion, ou qui ont souvent tendance à mettre en retard les vols.

Cette mesure intervient après la suppression de la fiche de renseignements exigée par les postes frontières. L’instruction de supprimer cette procédure avait été émise le 15 mai dernier pour l’aéroport Houari Boumediene et elle a été  généralisée à tous les aéroports du pays le 6 juin. Les nouvelles instructions du directeur de la DGSN, le général-major Abdelghani Hamel concernant la fouille manuelle et la reconnaissance des bagages doit être appliquée dès ce mardi à l’aéroport Houari Boumediene.

Article précédentMouvement des enseignants contractuels/ Les protestataires tiennent bon face aux menaces du gouvernement
Article suivantEnergie/ Un nouveau gazoduc de plus de 530 km entièrement réalisé par des entreprises algériennes