La Diplomatie Parlementaire Algérienne : En Route vers l’Union Parlementaire Africaine

    0
    La Diplomatie Parlementaire Algérienne : En Route vers l'Union Parlementaire Africaine

    Au cœur des enjeux diplomatiques et parlementaires, l’Algérie se prépare à participer à la 80e session du Comité exécutif et à la 45e Conférence de l’Union parlementaire africaine (UPA), qui se tiendront du 11 au 15 décembre à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

    Cette mission, placée sous la coordination du vice-président du Conseil de la nation, M. Ahmed Kharchi, revêt une importance cruciale pour le pays et son engagement envers l’intégration africaine. Dans cet article, nous plongeons dans les coulisses de cette délégation parlementaire, chargée de représenter l’Algérie au sein de l’UPA.

    L’Union Parlementaire Africaine : Une Tribune de Dialogue

    L’Union parlementaire africaine, en abrégé UPA, est une institution qui rassemble les parlements nationaux d’Afrique. Elle offre une plateforme de dialogue, de coopération et de coordination entre les législatures africaines. Son objectif est de promouvoir la paix, la stabilité et le développement sur le continent, en favorisant les échanges et les débats entre les parlementaires africains.

    L’Algérie, en tant que pays africain et membre actif de l’UPA, attache une grande importance à sa participation à ces événements. Elle y voit l’opportunité de renforcer ses liens diplomatiques, de contribuer aux débats sur les défis régionaux et continentaux, et de promouvoir ses intérêts dans un contexte international en constante évolution.

    Une Délégation Parlementaire de Haut Niveau

    La délégation conjointe entre les deux chambres du Parlement algérien qui participera à la 80e session du Comité exécutif et à la 45e Conférence de l’UPA est composée de membres de haut niveau. À sa tête, on trouve M. Ahmed Kharchi, vice-président du Conseil de la nation, chargé des questions législatives et des relations avec le Gouvernement et l’Assemblée populaire nationale (APN).

    Accompagné de la vice-présidente de l’APN, Mme Hadjira Abbas, et de membres éminents du Conseil de la nation, cette délégation incarne la diversité et la représentativité du Parlement algérien. Parmi les députés qui prendront part à cet événement figurent M. Khemayas Omar, M. Bousedraya Fayçal, Mme Bouhouita Guermech Fayrouz, ainsi que les députés Wassila Tayeb et Bouguettoucha Zakia.

    Cette composition reflète l’engagement de l’Algérie à aborder un large éventail de questions et à promouvoir une vision inclusive de la diplomatie parlementaire africaine.

    Les Enjeux au Cœur des Débats

    La 80e session du Comité exécutif et la 45e Conférence de l’UPA aborderont des questions cruciales pour l’avenir de l’Afrique. Parmi ces sujets, la lutte contre l’insécurité et le terrorisme occupe une place centrale. Ces fléaux sont considérés comme des facteurs d’instabilité politique et de récession économique sur le continent. L’Algérie, en tant que pays ayant connu son lot de défis sécuritaires, apportera certainement sa contribution aux discussions sur ce thème vital.

    La promotion du commerce interafricain est également un sujet brûlant. L’intégration régionale africaine est un objectif clé, et le renforcement des échanges commerciaux entre les pays africains est essentiel pour sa réalisation. L’Algérie, avec son expérience économique, jouera un rôle actif dans les débats sur cette question.

    Un autre point important sera la mise en valeur du rôle de la femme africaine dans le commerce bilatéral africain. L’égalité des genres et l’autonomisation des femmes sont des préoccupations croissantes, et l’Algérie, en tant que défenseur de ces valeurs, contribuera à faire avancer cette cause.

    Une Algérie Engagée dans son Avenir Africain

    La participation de l’Algérie à la 80e session du Comité exécutif et à la 45e Conférence de l’UPA témoigne de son engagement envers l’intégration africaine, la diplomatie parlementaire et la coopération continentale. Cette délégation de haut niveau est prête à défendre les intérêts de l’Algérie tout en contribuant activement aux débats et aux solutions pour l’Afrique.

    L’Algérie, en tant que pays pionnier de la lutte pour l’indépendance en Afrique, joue un rôle crucial dans la consolidation de l’unité africaine. Elle incarne la vision d’une Afrique unie, pacifique et prospère, où le dialogue parlementaire est au cœur de la construction d’un avenir commun. La 80e session de l’UPA sera l’occasion pour l’Algérie de poursuivre cette noble mission et de renforcer ses liens avec ses partenaires africains.

    Article précédentIgnacio Cembrero : Le Journaliste Espagnol Harcelé par le Maroc pour sa Défense du Sahara Occidental
    Article suivantPalestine : Appel Urgent du CNDH à la Fin des Crimes et à l’Action de la Communauté Internationale