pétrole

Les prix du pétrole ont connu la plus grande augmentation de ces trois dernières années. Une dynamique haussière nourrie par les tensions sur les approvisionnements dans un contexte de réduction de l’offre.  

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord poursuit sa flambée pour la sixième séance d’affilée pour s’échanger à 79,50 dollars après un pic à 80,75 ce matin. Le baril de WTI a atteint les 76,51 dollars, son plus haut niveau depuis le 6 juillet dernier.

Cette flambée fait suite à la baisse des stocks enregistrée aux États-Unis, notamment après le passage des ouragans Ida et Nicholas. La campagne mondiale de vaccination contre la Covid-19 ayant suscité l’espoir d’un redémarrage des économies a contribué à la relance de la demande

Article précédentAprès amélioration de son état de santé / Salah Aougrout transféré vers un autre hôpital
Article suivantFrance / la délivrance de visas aux Algériens réduite de moitié