La FIFA a « peur » de clore le dossier du match Algérie-Cameroun

0
match Algérie-Cameroun
Advertisement

Algerie Foot: La rue sportive algérienne est toujours divisée, jusqu’à présent, sur le sort du dossier du match Algérie-Cameroun, qui a été déposé par l’Autorité de la FAF auprès de la Fédération internationale de football « FIFA ».

Certains disent que la FIFA a finalement classé le dossier de l’affaire du match Algérie-Cameroun, qui s’est joué le 29 mars 2022, pour rendre compte du match retour du tour des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022.

Ceux qui disaient que le dossier était définitivement clos estiment que la réponse de la commission internationale d’arbitrage à la Fédération algérienne de football a été claire en ne renouvelant pas l’affrontement, lorsqu’elle a inclus le mot « désolé » dans sa correspondance, destinée à répondre à la défi à la performance de l’arbitre gambien Barkary Gassama.

Un autre groupe d’adhérents à l’espoir d’une reconfrontation répond que la correspondance du comité d’arbitrage international était ambiguë, en plus du fait que la « FIFA » n’a publié aucune déclaration sur son site officiel jusqu’à présent, confirmant l’enveloppe finale de la fichier de son compte.

Dans le contexte de l’absence de réponse claire qui résoudrait la controverse existante, le site « Desire Top », sur la base de ce qu’il a appelé les dernières données, a suggéré que la Fédération internationale du jeu le plus populaire au monde, craignant la finale scène de la « série » du match entre l’Algérie et le Cameroun.

Par son retard dans la publication d’un communiqué, l’instance internationale veut gagner plus de temps pour retarder la démarche de son homologue algérien auprès du Tribunal international arbitral du sport, selon ce qui était indiqué dans la source précédente.

La Fédération Internationale du Jeu est également bien consciente qu’un groupe de supporters algériens exercera une pression à sa manière, sous la forme de « FIFA », ce qui les mettra dans l’embarras devant l’opinion publique sportive internationale, d’autant plus que la proximité de son siège a récemment accueilli deux stands de protestation pour de nombreux Algériens.

Jusqu’à présent, rien n’a été éclairci sur la décision de la FAF de saisir le Tribunal international d’arbitrage du sport , en raison de son incapacité à obtenir une décision définitive de son homologue international, lui donnant le pouvoir légal de contester la réponse de la FIFA concernant l’ Algérie-Cameroun. correspondre au dossier .

Article précédentPrix ​​des billets réduit de 50%… Le programme de transport maritime algérien a été dévoilé
Article suivantJustice: L’innocence de Saïd Bouteflika et d’Ali Haddad