commission d'arbitrage de la Fédération internationale de football

Après que la commission d’arbitrage de la Fédération internationale de football (FIFA) a examiné le dossier de la réclamation contre le match Algérie-Cameroun, la FIFA a franchi une étape similaire en acceptant d’examiner une autre plainte déposée concernant un match disputé pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

La Fédération internationale de football « FIFA » a accepté l’examen de la plainte de la fédération chilienne pour le même match, concernant le match de son équipe nationale contre son rival, l’Equateur, dans le cadre de leur affrontement lors des éliminatoires de la prochaine « Coupe du monde » compétition au Qatar.

La Fédération chilienne de football a déposé une plainte auprès de son homologue international, revendiquant dans son contenu la disqualification de la participation du joueur de l’équipe nationale équatorienne, Byron Castillo, que l’instance internationale a accepté d’examiner, selon ce qu’elle a révélé aujourd’hui, mercredi, sur son site officiel.

La fédération chilienne a accusé son homologue équatorien d’avoir contrefait la nationalité de son joueur, Byron Castillo, qui a participé avec l’équipe nationale équatorienne aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022 en Amérique du Sud.

Selon un communiqué publié sur le site officiel de l’Association chilienne de football, le joueur, Byron Castillo, n’a pas la nationalité équatorienne et qu’il est né en Colombie.

La même autorité a affirmé que la Fédération équatorienne de football, le jeu le plus populaire au monde, avait utilisé un faux certificat de naissance de Castillo, une fausse déclaration de son âge et une fausse nationalité.

Le joueur de 23 ans a disputé avec l’équipe nationale équatorienne, deux confrontations contre son rival, l’équipe chilienne, la première lors du match aller le 05 septembre 2021 et s’est soldée par un match nul négatif, et l’autre retour le 17 novembre de la même année, que l’Équateur a remporté avec un score de deux buts au retour.

A noter que la Fédération Internationale de Football (FIFA) a décidé lundi dernier de rejouer le match entre le Brésil et l’Argentine pour les mêmes éliminatoires.

Le match entre l’équipe nationale brésilienne et son homologue argentin, en juin 2022, devrait être répété lors de la prochaine trêve internationale, selon un communiqué publié sur le site officiel de la « FIFA ».

Article précédentComment la FIFA a traité la dernière correspondance de la FAF concernant le match entre l’Algérie et le Cameroun?
Article suivantUne étrange comparaison?! Voici la différence entre Mahrez et Haaland