La France décide d’expulser un imam marocain pour « discours de haine »

0
Hassan Iquioussen
Advertisement

France Maroc: Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé l’expulsion prévue de l’imam marocain Hassan Iquioussen, en raison de ce qu’il a décrit comme l’adoption d’un discours de haine qui s’oppose aux valeurs de la France.

« La justification de cette expulsion est que ce prédicateur tient depuis des années un discours de haine contre les valeurs de la France, qui contredit les principes de laïcité et d’égalité entre les hommes et les femmes », a déclaré sur Twitter le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

« Ce prédicateur tient depuis des années un discours haineux contre les valeurs de la France qui contredit nos principes de laïcité et d’égalité entre les femmes et les hommes. Il va être expulsé du sol français », a tweeté Darmanin.

Hassan Iquioussen est connu pour être un prédicateur islamique très actif sur les réseaux sociaux, notamment avec une chaîne YouTube aux 169 000 followers et une page Facebook aux 42 000 abonnés.

Hassan Iquioussen, 57 ans, a été accusé en 2004 d’antisémitisme par le Parlement juif.

L’expulsion de l’imam d’origine française, père de cinq enfants, n’était pas possible avant la promulgation de la loi anti-séparatiste en août 2021.

Les autorités françaises lui ayant retiré la nationalité, il restera dans le pays avec un titre de séjour.

Le journal français « Le Point » a cité une source proche de la famille de l’imam disant que ses relations avec le régime marocain ne sont pas bonnes, indiquant qu’il n’ira pas au Maroc par crainte d’être emprisonné et torturé, et qu’il a demandé une permis de séjour dans un autre pays. Peut-être la Belgique, pour rester proche de sa famille.

Article précédentUne campagne de solidarité avec une famille algérienne pour annuler la décision d’expulsion de France !
Article suivantBengrina apprécie le projet gazoduc Algérie-Nigeria et commente : Déception pour le Maroc