La loi fondamentale pour le professeur d’université sera publiée avant la fin de l’année

0
université
Advertisement

Algérie: Le coordinateur national du Conseil national des enseignants de l’enseignement supérieur, le Dr Abdel Hafid Milat, a confirmé que le Comité administratif central chargé de réviser la Loi fondamentale a atteint des stades avancés dans la préparation de la Loi fondamentale pour le professeur d’université, notant que la loi sera publié avant l’année en cours après sa présentation à la fonction publique, au Conseil des ministres, au Parlement bicaméral et à la présidence de la République pour approbation.

Dans un communiqué de presse en marge de l’ouverture des travaux de la première université d’été du Conseil National des Enseignants de l’Enseignement Supérieur, tenue au Centre Universitaire Morsli Abdullah à Tipaza sous le slogan « Le rôle des élites universitaires dans la promotion du développement durable », a déclaré le Dr Abdelhafid Milat, que le comité administratif central formé de représentants du ministère et de balayeurs, reprendra Ses sessions se tiendront en septembre prochain pour achever le travail de révision de la Loi fondamentale, qui a atteint des avancées importantes, ne laissant que quelques détails. liés au système d’indemnisation.

Le Coordonnateur National du Ramonage a salué le travail du Comité Administratif Central, qui s’est inscrit dans un cadre commun unifié et n’est pas considéré comme des négociations, car le projet émergera éventuellement d’un comité paritaire. Milat a souligné que la partie liée au système éducatif et l’aspect pédagogique a été résolu pour répondre aux demandes des enseignants, ajoutant que le projet est ambitieux, car il contient de nombreux aspects qui ont formé les demandes du professeur et lui feront reprendre confiance en son université et son ministère.

Dans ce contexte, le Conseiller du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Saghour Said a confirmé dans son intervention que le ministère, en partenariat avec le Conseil National des Enseignants du Supérieur, a franchi des étapes importantes dans le dossier de la loi fondamentale du professeur d’université , soulignant l’importance de ce dossier ouvert par le ministère et le Conseil national des enseignants de l’enseignement supérieur a contribué avec ses propositions respectables et sérieuses, qui Il a facilité le travail du Comité administratif central, qui fonctionne conformément aux directives du président de la République, qui a donné son feu vert pour revoir la loi fondamentale du professeur, et a évoqué la communication et le dialogue continus avec le balayeur en tant que partenaire social pour lever les obstacles et résoudre les problèmes des professeurs.

Concernant la convocation de la première université d’été des balayeurs, à laquelle participeront 50 universités, le Dr Abdel Hafid Milat a souligné l’importance des thèmes choisis pour la discussion et liés principalement à l’économie du savoir, à la sécurité alimentaire, à la sécurité sanitaire et à la sécurité énergétique, avec la participation de professeurs et de spécialistes, pour aboutir à des recommandations émanant d’ateliers soumis aux autorités officielles pour y travailler, a déclaré Milat. A travers ces réunions distinguées, nous voulons sortir des murs de l’université dans son environnement et participer à travers un feuille de route universitaire qui contribue à promouvoir le développement durable.

Article précédentOran a rendez-vous avec une grave crise du lait la semaine prochaine
Article suivantFrance: Macron, jeudi en Algérie, une visite pour relancer les relations et le partenariat économique