Alors que le pèlerinage à La Mecque devient de plus en plus compliqué en ces temps de pandémie, l’Arabie Saoudite propose aux croyants un gadget technologique leur permettant de « toucher » la pierre noire (un rochet frappé de sacralité situé à l’angle sud-est de la Kaaba) sans pour autant avoir à bouger de leur salon grâce à la réalité virtuelle.

La religion est un bon filon que l’Arabie Saoudite n’a jamais cessé d’exploiter pour amasser des billets verts et étendre son influencé. Sa dernière trouvaille dans ce domaine et le développement d’un gadget permettant aux musulmans de toucher virtuellement  le rocher de 30 cm de diamètre, selon ce qu’a rapporté le site Middle East Eye.

Pour faire la promotion du produit, on ne pouvait trouver mieux que l’imam de la Grande Mosquée de La Mecque, le cheikh Abdoul Rahman al-Soudaïs, qui n’a pas rechigné à jouer le jeu. Le célèbre cheikh a même émis le souhait de voir tous les sites religieux que recèle royaume numérisés pour être visités virtuellement grâce à des gadgets similaires.

Il faut dire que le travail fait avec la pierre noire n’était pas une mince affaire. Les techniciens ayant travaillé sur ce projet ont pris pas moins de 1 050 photos en haute résolution dudit rochet. Des clichés tellement détaillés que leur seul développement a nécessité quelque 50 heures de travail.